Le chantier en cours sur un segment de la rue Lansdowne, où l'école secondaire Haute-Ville a pignon sur rue, devrait en bonne partie être terminé à la fin de la semaine.

Eau brouillée au menu

Des travaux réalisés sur le réseau d'eau potable dans le cadre du chantier des rues Saint-André Est et Lansdowne entraînera l'émission d'un avis d'ébullition préventif au cours des prochains jours pour quelque 500 résidences de Granby. Les citoyens d'un autre important pan de la ville pourraient aussi voir de l'eau brouillée s'écouler de leurs robinets, a avisé hier le directeur des services techniques, Daniel Surprenant.
Les travaux, qui vont entraîner une baisse de pression dans le réseau, consistent principalement à brancher une nouvelle conduite d'eau potable rue Lansdowne. Ils seront réalisés à compter de 21h mardi soir et se poursuivront dans la nuit de mardi à mercredi, de sorte que l'avis entrera en vigueur sitôt l'opération terminée.
Les citoyens situés à l'intérieur du périmètre délimité grosso modo par les rues de la Providence, Fairfield, Lavallée, du Saphir, du Rubis et le boulevard David-Bouchard devront faire bouillir leur eau une minute avant la consommation jusqu'à ce que l'avis soit levé, possiblement vendredi.
«Ces résidants vont recevoir un avis directement à leur porte pour les informer de la situation. Même chose quand l'avis va être levé», dit M. Surprenant.
Les travaux occasionneront par ailleurs de l'eau brouillée pour un autre secteur de Granby, plus vaste celui-là, s'étendant entre les rues de la Providence et Évangéline, en passant par la rue Principale et le boulevard David-Bouchard. Dans ce cas, il suffira simplement de laisser l'eau couler le temps que la situation se rétablisse, précise le directeur des services techniques. Pas besoin de la faire bouillir.
Tous les détails dans notre édition de samedi