«Prendre le temps de s’accorder de l’amour avec bienveillance est un merveilleux cadeau à s’offrir», dit Julie Perreault, instigatrice de l’activité Mange prie aime.

Du yoga pour une bonne cause

Novembre n’est pas le mois le plus joyeux. Pourquoi ne pas conjurer la déprime automnale tout en aidant les plus désemparés?

Relationniste et professeure de yoga, Julie Perreault a traversé plusieurs épreuves dans sa vie, dont une tentative de suicide à l’âge de 21 ans.

Plus tard, l’aide du Centre de prévention du suicide de la Haute-Yamaska lui a été précieuse lors d’une autre période difficile.

Aujourd’hui, la femme de 47 ans met sur pied une « matinée douceur » afin d’amasser des fonds pour cet organisme, au nom duquel elle a déjà participé à plusieurs collectes de fonds, dont une course sur la Muraille de Chine en 2017.

« Le Centre fait des choses extraordinaires et on en parle trop peu, indique Mme Perreault. Le suicide, c’est encore un sujet tabou. Il y en a trois par jour au Québec, mais on ne parle pas de ceux qu’on sauve. Plus on parle de suicide, plus les gens ont le réflexe d’aller chercher de l’aide. »

L’activité baptisée Mange prie aime se tiendra à la Ferme Héritage Miner de Granby le samedi 23 novembre et réunira yoga doux, méditation, lecture spirituelle et collation santé.

« Prendre le temps de s’accorder de l’amour avec bienveillance est un merveilleux cadeau à s’offrir », dit Mme Perreault, qui animera l’activité offerte à tous en compagnie d’Emma Robert Roy.

Envoûtement

La portion « lecture spirituelle » sera assurée par le coach d’affaire Alain Lecavalier qui prêtera sa « voix envoûtante » à un extrait du Journal d’un amour perdu d’Éric-Emmanuel Schmitt, un roman qui évoque « l’amour, le deuil et la survivance ».

Des thèmes qui concordent avec la date de l’événement, le 23 novembre étant la Journée des endeuillés par suicide.

« Nous remercions Julie pour cette belle activité qui sera profitable pour le Centre de prévention du suicide et pour les participants qui en sortiront ressourcés », dit Esther Laframboise, directrice générale de l’organisme d’aide.

Les billets pour Mange prie aime sont en vente au coût de 50 $ en communiquant avec Mme Perreault au 579-361-0794.