Pour Nathalie Roberge, directrice générale du Centre d’action bénévole de Granby, l’aide financière de Centraide est essentielle au bon fonctionnement de l’organisme.

Du soutien pour 14 organismes d’ici

Près de 300 000 $ ont été distribués à quatorze organismes de la région par Centraide Richelieu-Yamaska. Ce montant provient de la campagne de financement 2017 de l’organisme à but non lucratif voué au développement social, qui a permis d’amasser 1 822 000 $.

Le Centre d’action bénévole (CAB) de Granby est l’organisme de la MRC Haute-Yamaska ayant obtenu le montant le plus important. « On doit être dans les plus vieux à recevoir de l’aide de Centraide Richelieu-Yamaska, croit la directrice générale Nathalie Roberge. L’organisme a été fondé en 1966 et c’était l’ancêtre de Centraide qui nous aidait financièrement. »

Le CAB de Granby a reçu un montant de 80 540 $. « On a deux grands volets de services, dont le maintien à domicile, pour lequel on reçoit de l’aide du CIUSSS de l’Estrie. L’autre volet est le service aux familles et aux personnes seules, comme les cuisines collectives et l’aide aux devoirs. C’est ce volet que Centraide [soutient] pour nous aider à organiser tous ces services-là. »

Des services de gardiennage et du soutien pour la déclaration de revenus sont par exemple offerts par le CAB de Granby.

Les chèques octroyés aux différents organismes font partie du financement sur lequel ils comptent. L’Auberge sous mon toit, qui offre des services d’hébergement et de relation d’aide pour hommes, en fait aussi partie et reçoit annuellement près de 30 000 $.

Marie-Ève Théberge, directrice de l’Auberge sous mon toit, indique que cet argent est inscrit année après année dans le budget d’exploitation de son organisme.

Chez SOS Dépannage, un chèque de 30 150 $ a permis, il y a une dizaine d’années, d’engager deux intervenantes pour recevoir les gens qui ont besoin d’une aide alimentaire, souligne le directeur général et fondateur Norman Dunn. Ces deux ressources sont encore payées en partie grâce à l’argent reçu de Centraide. « On avait besoin de ce budget. Le reste de ces deux salaires est payé par SOS Dépannage. On est très reconnaissants d’avoir ce montant. »

Centraide Richelieu-Yamaska lancera sa 63e campagne de financement le 11 septembre afin de poursuivre sa mission qui est d’améliorer les conditions de vie des gens vulnérables.