Les détails du programme de soutien aux projets favorisant l’égalité entre les femmes et les hommes ont été dévoilés mercredi.

Du soutien aux projets visant la parité

Dans la foulée de sa politique Égalité, adoptée l’automne dernier, la Ville de Granby a lancé mercredi un programme de soutien pour les projets visant l’égalité entre les femmes et les hommes.

Ce programme, qui s’inspire du programme de soutien aux initiatives culturelles de la Ville, dispose d’une enveloppe annuelle de 20 000 $, a souligné le directeur du service de la coordination du loisir, des arts, de la culture et de la vie communautaire, Patrice Faucher, à l’occasion d’un point de presse.

La réalisation d’événements de sensibilisation et la mise en place de nouvelles méthodes d’intervention ou de communication favorisant l’égalité entre les hommes et les femmes sont entre autres visées par ce programme, dit-il.

«Si, par exemple, dans l’association du hockey, on souhaitait faire la promotion du hockey féminin, ça pourrait entrer dans les projets recevables», illustre M. Faucher.

«Ça donne les moyens à des groupes communautaires ou à des groupes de personnes de passer aussi à l’action. Ce n’est pas juste la Ville qui agit ; elle donne aussi les moyens à la population de le faire», renchérit la conseillère municipale coresponsable du dossier, Julie Bourdon.

Appel de projets
Selon Patrice Faucher, les projets présentés doivent être novateurs et au cœur d’un processus de concertation du milieu.

La date limite pour le dépôt des projets est le 18 juin. L’annonce des initiatives retenues est prévue le 4 septembre. Celles qui seront sélectionnées devront être réalisées avant le 30 juin 2019. Elles pourront recevoir une aide financière couvrant jusqu’à 50 % des dépenses admissibles avec un montant maximal de 5000 $ par projet.

La politique Égalité de la Ville est aussi accompagnée d’un plan d’action. Une série de mesures doivent être mises de l’avant à court et à moyen terme. Un exemple : les nominations sur les différents comités de la Ville sont dorénavant réalisées afin d’atteindre la parité hommes-femmes. Cette parité serait presque atteinte sur le Comité consultation d’urbanisme (CCU), selon Julie Bourdon.

Il est aussi prévu de faire la promotion d’employés de la Ville travaillant dans des milieux non traditionnels. Cela a déjà débuté dans la récente édition du Granby vous informe (GVI) alors que Samuel Lapierre, un technicien en documentation de la bibliothèque, un milieu traditionnellement féminin, est photographié en première page.

La politique Égalité était réclamée à la Ville depuis 2014 par l’Association féminine d’éducation et d’action sociale (AFEAS), présidée alors par Céline Duval. «Je suis très fière du travail accompli parce que ça n’a pas été facile au départ», a-t-elle commenté.

Le travail de la coordonnatrice de la politique Égalité, Sophie Foisy, a par ailleurs été souligné mercredi.

Granby est la 13e municipalité québécoise à se doter d’une telle politique. «C’est un pas nécessaire et très important que la Ville a franchi», a dit Julie Bourdon.