Du plastique mélangé à de l’abrasif à Brigham

Nicolas Bourcier
Nicolas Bourcier
La Voix de l'Est
Plusieurs Brighamois ont signalé la présence de « petites particules de plastiques » de couleur « à plusieurs endroits sur la chaussée dans la municipalité », a indiqué celle-ci dans une publication sur sa page Facebook.

« Soyez assurés que la municipalité n’a pas autorisé l’utilisation de ces fragments de plastique par l’entrepreneur en déneigement dans son mélange d’agrégats (abrasifs et fondants). » 

La réserve d’abrasifs de l’entrepreneur Enviro Transpex, qui en est à sa troisième année de contrat avec la municipalité, avait pourtant été inspectée plus tôt cette année par le ministère des Transports. 

Bien que la cause exacte n’ait toujours pas été identifiée, la ville avance dans sa publication qu’il s’agit probablement d’« une erreur et/ou d’une mauvaise manutention dans le transbordement ». 

Le président de l’entreprise, Stéphane Goos, croit aussi que la contamination s’est produite lors du transport du matériel et affirme que lorsque la pluie a nettoyé le tas d’abrasif et que les particules de plastiques ont été révélées, le problème a été pris en charge. 

Des démarches ont été entamées pour que le nettoyage de la chaussée soit fait lorsque « les conditions climatiques le permettront et que l’équipement approprié sera disponible », indique la municipalité de Brigham, qui invite les citoyens à transmettre leurs observations à l’adresse courriel info@brigham.ca.