Deux appartements de Granby ont fait l’objet d’une perquisition, vendredi matin. Les policiers ont notamment saisi des stupéfiants et une arme à feu prohibée.

Drogues, arme et argent saisis lors de deux perquisitions à Granby

Les policiers de Granby croient avoir mis fin à des activités de trafic de stupéfiants en arrêtant deux hommes âgés de 29 ans et 30 ans, et en saisissant stupéfiants, arme à feu et argent, vendredi.

C’est le groupe tactique d’intervention de la Sûreté du Québec qui est intervenu sur le coup de 6 h dans un appartement de la rue Bouchard. Un homme de 29 ans, l’occupant des lieux, a été arrêté. Vingt minutes plus tard, les policiers du groupe spécialisé sont intervenus dans un logement de la rue Denison Ouest pour arrêter un individu âgé de 30 ans.

À la première adresse, les policiers ont saisi plus de 100 grammes de cannabis, près de 20 grammes d’une poudre blanche qui s’apparente à de la cocaïne, une cinquantaine de comprimés de méthamphétamine, une petite quantité d’huile de cannabis, plus de 700 $ et une arme à feu prohibée.

À la seconde adresse, les agents ont trouvé une petite quantité d’huile de cannabis et plus de 100 $. Le maître-chien de la SQ a d’ailleurs été mis à contribution pour fouiller l’appartement.

Maxime Riendeau et Frédéric Roy ont été formellement accusés, vendredi, au palais de justice de Granby. Riendeau fait face à des accusations de possession de stupéfiants en vue d’en faire le trafic, de trafic de drogue et de possession d’une arme à feu prohibée. Roy est quant à lui accusé de trafic de stupéfiants.

Les deux hommes passeront le week-end derrière les barreaux. Ils seront de retour au tribunal lundi pour y subir leur enquête sur remise en liberté.

Ces arrestations et perquisitions découlent d’une enquête initiée à la suite de plusieurs informations transmises par le public. « On a réussi à établir qu’il y a un lien entre les deux », indique Caroline Garand, porte-parole du Service de police de Granby, à propos des deux adresses visitées.

Autre opération policière

Les enquêteurs multiplient les interventions pour freiner les activités de trafic de drogues ces dernières semaines. Un autre individu, Mario Beaulieu, 60 ans, a été arrêté la semaine dernière lors d’une interception sur la route.

Une perquisition menée dans son véhicule et dans son appartement a mené à la saisie de plus de 100 grammes de haschisch, une vingtaine de sachets de roches blanchâtres qui s’apparentent à de la cocaïne ou à du crack, 1500 $ et des équipements utilisés pour le trafic de la drogue, comme des balances et des téléphones cellulaires. 

L’individu, connu des policiers, a été accusé de trafic de stupéfiants et de possession de drogues en vue d’en faire le trafic. Il est toujours incarcéré. C’est également des informations transmises par le public qui ont permis aux policiers de réaliser cette opération.