Le petit Dawson Lacroix est été retrouvé noyé dans un fossé vendredi soir.

Drame de Waterloo: la famille débute son deuil

Moins de 24 heures après le drame de Waterloo, la famille du petit Dawson Lacroix, ce bambin de deux ans retrouvé sans vie dans un fossé non loin de la maison vendredi soir, entame son deuil.
«C'est une perte terrible et immense ... et il ne reviendra jamais », a laissé tomber la mère du petit, Amanda Ham, avant d'éclater en sanglots, lorsque jointe au téléphone. Elle a par la suite indiqué que la famille souhaitait vivre son deuil en privé, ce que le représentant de La Voix de l'Est a accepté sans hésiter, vu les circonstances. 
La thèse toujours privilégiée par la Sûreté du Québec est que le bambin aurait échappé à la vigilance de ses parents, qui préparaient le souper, vers 18h30. Après un branle-bas de combat de plus de quatre heures, la dépouille a été retrouvée dans les environs de 23h dans un fossé inondé. «Il a été dans l'eau pendant quatre heures. On veut juste dire merci à tout le monde qui s'est déplacé pour essayer de le retrouver», a confié à La Presse le grand-père du jeune enfant, Ronald Lacroix. 
Une autopsie sera pratiquée sur le corps du jeune Dawson dans les prochains jours, a affirmé Audrey-Anne Bilodeau, porte-parole de la SQ, en ajoutant que l'enquête suit toujours son cours. 
Hier, immédiatement après avoir remarqué la disparition du bambin, sa famille, des proches et les voisins ont commencé à fouiller le secteur, par ailleurs très boisé et comportant plusieurs marais. Les maîtres-chiens de la Sûreté du Québec ont rapidement été appelés et, pour ne pas nuire au travail de l'animal en estompant l'odeur du bambin, les policiers ont demandé aux proches d'interrompre- leurs recherches. 
La nouvelle a mobilisé de nombreux citoyens, au point de créer de la congestion routière dans le secteur.
- Avec la collaboration de Cynthia Laflamme et de La Presse