France Simoneau et ses élèves aiment faire leur part pour la communauté. Cette semaine, l’enseignante de J.-H.- Leclerc et 16 jeunes ont livré 10 paniers de Noël à autant de familles.

Dix paniers de Noël remis à des familles dans le besoin

France Simoneau et ses élèves aiment faire leur part pour la communauté. Cette semaine, l’enseignante de J.-H.- Leclerc et 16 jeunes ont livré 10 paniers de Noël à autant de familles.

« Plusieurs parents étaient très émotifs et n’avaient pas de mots pour nous remercier », dit-elle.

Les familles ont été choisies parmi les membres de la communauté de J.-H.- Leclerc. Pour six d’entre elles, l’un des deux parents n’a pas de revenu à cause d’une maladie invalidante.

Paniers sur mesure

Les familles ayant reçu leur panier — d’une valeur de 600 $ chacun — mercredi ont eu droit à des cadeaux très ciblés. « On connaissait les familles et l’âge des enfants, ce qui nous a permis d’adapter les cadeaux en conséquence », précise Mme Simoneau.

Huit paniers ont pris la destination d’autant de familles composées de quatre enfants, et les deux autres feront le bonheur de familles de deux enfants. « Les élèves étaient fiers de donner les paniers aux familles. »

Les cadeaux ont été choisis en fonction de l’âge des enfants, et chacun d’eux a reçu de quatre à six cadeaux. Les enfants âgés de cinq ans et moins ont notamment reçu un traineau. « On veut les inciter à aller jouer dehors avec leurs enfants, explique la responsable du projet. Plus largement, tous les cadeaux favorisent les échanges entre les parents et leurs enfants. »

Des légumes cet été

En plus des cadeaux, les paniers contenaient une lasagne déjà cuisinée pour 12 personnes, une mijoteuse, de nombreuses collations santé et l’équivalent de 200 $ d’épicerie. Selon Mme Simoneau, ce don est l’occasion de sensibiliser ces familles à l’adoption de bonnes habitudes alimentaires.

Celles-ci seront encouragées à nouveau cet été, puisque les 10 familles sélectionnées recevront en plus au mois d’août 2020 un panier de légumes, gracieuseté de l’équipe du jardin communautaire de la Ferme Héritage Miner. Ce don est le fruit d’une entente avec la Ville de Granby.

À cette occasion, les familles suivront également une formation sur le jardinage communautaire, afin de les inciter à devenir davantage autosuffisants au niveau alimentaire.

Responsabiliser les élèves

Les élèves, âgés de 15 à 16 ans, ont dû s’investir pendant trois mois dans ce projet. « Ce sont les élèves qui ont décidé de la façon dont ils voulaient s’impliquer », explique Mme Simoneau à l’autre bout du fil, alors que des projets d’aide aux personnes âgées, par exemple, avaient déjà été réalisés.

Les élèves ont également réussi à obtenir des commandites de la part de plusieurs entreprises, qui ont accepté de soutenir cette initiative.

Les enseignants et les membres du personnel de l’école secondaire ont participé à ce projet solidaire, en faisant don aux enfants de 150 cadeaux en très bon état.

« Je suis fière de la persévérance de mes élèves, souligne France Simoneau. Ils ont notamment appris grâce au projet à faire leur épicerie de façon économe et responsable. »