«On a de l'emploi et on a besoin de cette main-d'oeuvre ici», dit Joliane Delisle, agente de migration à Place aux jeunes/Desjardins de la MRC d'Acton.

Diplômés recherchés: la MRC d'Acton à la chasse aux employés

Plusieurs bons emplois sont disponibles dans la MRC d'Acton et Place aux jeunes/Desjardins met tout en oeuvre pour les combler.
Pour la première fois, l'organisme qui attire les diplômés de 18 à 35 ans participe à la Semaine des régions - salon emplois, affaires et stages qui aura lieu au début de février à Québec et Montréal. L'événement se veut une vitrine pour les entreprises locales qui cherchent à embaucher des candidats de qualité. «On a de l'emploi et on a besoin de cette main-d'oeuvre ici, indique Joliane Delisle, agente de migration à Place aux jeunes de la MRC d'Acton. On veut faire rentrer le plus de jeunes possible.» Durant les deux prochaines semaines, Mme Delisle sollicite les compagnies du coin afin qu'elles lui communiquent leurs besoins, actuels et futurs, en employés diplômés ou en stagiaires. «J'essaie d'entrer en contact avec le plus d'entreprises possible», dit-elle. Les besoins les plus importants sont en mécanique, en métallurgie, en électronique, en microbiologie, dans l'assurance-qualité, la comptabilité, la bureautique et la santé, précise l'agente de migration. La région d'Acton est à un seuil migratoire négatif, c'est-à-dire que les jeunes qui la quittent sont plus nombreux que ceux qui y restent. Or, environ 15 emplois sont disponibles chaque semaine sur le babillard de Place aux jeunes, que l'on peut consulter via internet. On y voit aussi les détails de programmes de subventions salariales pour l'embauche d'étudiants.
Tous les détails dans notre édition de samedi