La municipalité de Brigham continuera d’encourager la construction et la rénovation­ résidentielle et commerciale.

Développement de Brigham: des congés de taxes comme levier

Le plan de revitalisation adopté la semaine dernière par la municipalité de Brigham devrait permettre de stimuler son économie et son développement. Les propriétaires qui respecteront les conditions prévues par le programme auront droit à un congé de taxes municipales pour les trois prochaines années.

Le conseil de ville de Brigham a reconduit lundi dernier en séance extraordinaire son plan de revitalisation pour l’année à venir. Le programme a pour objectif de favoriser la construction de nouveaux bâtiments et la rénovation de constructions existantes au centre du village et dans le secteur situé près de l’intersection entre la route 139 et l’avenue des érables.

Pour y être admissibles, ces nouveaux bâtiments devront servir de résidences unifamiliales, d’immeubles multifamiliaux ou de copropriétés et avoir une valeur au rôle municipal d’au moins 100 000 $, en incluant la valeur du terrain. Les propriétaires de nouveaux condos pourront également profiter de ce même congé de taxes si leur unité d’habitation atteint cette valeur.

Rénovation

Un volet est prévu pour les rénovations ou l’agrandissement de bâtiments existants. Si les travaux permettent d’augmenter la valeur foncière de la propriété d’au moins 10 000 $, le crédit de taxe s’appliquera sur la valeur ajoutée.

Les bâtiments devront comprendre au minimum trois pièces et demie et représenter une superficie habitable d’au moins 50 mètres carrés.

Pour bénéficier de ce programme, les travaux devront être « substantiellement » terminés au plus tard le 31 décembre 2019.

Les travaux effectués sur des maisons mobiles sont exclus du programme.

La municipalité de Brigham prévoit également un allégement de taxes pour les nouvelles constructions ou pour les rénovations des bâtiments commerciaux situés dans les deux zones sélectionnées. Comme pour les rénovations résidentielles, les travaux réalisés devront permettre d’augmenter la valeur de l’évaluation municipale d’au moins 10 000 $. Les propriétaires pourront bénéficier d’un crédit de taxe foncière sur la valeur ajoutée au rôle d’évaluation.

Développement

Les élus de Brigham rappellent en introduction du plan de revitalisation que la municipalité a le pouvoir d’instaurer « diverses mesures pour favoriser son développement et qu’il est nécessaire d’agir pour stimuler son économie et son développement ».

La directrice générale adjointe de la municipalité Guylaine Poudrier souligne que le programme est en vigueur depuis près d’une décennie. « Ce n’est pas nouveau à la municipalité. De mémoire, le programme a débuté en 2009, mais il y a certaines années où il n’a pas été reconduit. Cette année, c’est le programme de l’année passée qui a été reconduit », explique-t-elle.

Le maire de Brigham Steven Neil et le directeur général Pierre Lefebvre n’étaient pas disponibles vendredi après-midi pour commenter le plan de revitalisation 2019.