Bécyk’lib est un service gratuit de location de vélos. Il est offert à Saint-Césaire, Marieville, Richelieu et Carignan.

Deuxième été pour Bécyk’lib

Fort d’un premier été couronné de succès, le service gratuit de prêts de vélos Bécyk’lib est de retour pour une nouvelle saison. Pour mieux répondre à la demande et pour rejoindre une plus vaste clientèle, un nouveau point de service a également été implanté au Centre d’action bénévole de Saint-Césaire.

Mis sur pied par la Table de concertation jeunesse 5-17 ans du territoire du CLSC du Richelieu, Bécyk’lib est un service de location gratuit de vélos pour une période maximale de 48 heures, mais renouvelable. Il est offert à Saint-Césaire, Marieville, Richelieu et Carignan, grâce à un soutien financier de ces municipalités, de POSA Source des monts et de la Caisse populaire Desjardins de Rouville.

Selon un bilan des activités de l’été dernier, 79 locations de vélos ont été effectuées à l’un ou l’autre des quatre points de service établis sur le territoire ; 88 % des usagers ont utilisé une bicyclette à des fins de loisirs, 6 % pour se rendre au travail et 6 % comme moyen de transport pour une destination autre qu’un lieu de travail.

Plus des trois quarts des utilisateurs de Bécyk’lib étaient âgés de 18 ans et moins, l’an dernier. L’ajout d’un point de service au CAB de Saint-Césaire permettra de faire connaître le service à une clientèle adulte et plus âgée.

« Le service est offert à tout le monde, mais à la Maison des jeunes, je ne louais des vélos qu’à des ados », explique Vanessa Bouchard, directrice de la Maison des jeunes des Quatre lieux de Saint-Césaire.

Le CAB a accepté sans hésiter de prendre part au projet. « C’est un plus pour notre clientèle, des personnes qui n’ont pas de voiture et qui ont besoin de se déplacer, souligne la directrice Karine Tremblay. En plus, nous sommes collés sur la piste cyclable. »

Sept points de service

Un total de huit vélos seront disponibles à Saint-Césaire. Casques et cadenas avec clé sont aussi offerts avec la bicyclette, bien que peu d’usagers n’empruntent de casque, mentionne-t-on. Des vélos pour enfants, plus petits, sont aussi disponibles sur demande.

En tout, 35 vélos, achetés auprès de Écolo Vélo du Cœur et de Pleins Rayons, deux entreprises d’économie sociale de la région, seront répartis dans sept points de service. À Marieville, ceux-ci sont situés à la Maison des jeunes et au Carrefour Jeunesse-Emploi ; à Richelieu, ils se trouvent au Chalet du parc Florence Viens ; à Chambly, une dizaine de vélos sont disponibles à POSA-Source des Monts alors qu’à Carignan, ils sont disposés au Café Lu-dy.

Pour emprunter un vélo, il suffit de présenter une pièce d’identité. Les jeunes de 14 ans et moins auront aussi besoin d’une autorisation parentale. 

La saison prendra fin quelque part cet automne.