Les propriétaires de la Gelateria Steffanos à Dunham, Stéphane Boivin et Karen Côté apprivoisent les rudiments de l'entrepreneuriat à la vitesse de l'éclair. Ils souhaitent commercialiser le Congelato, une unité portative et réfrigérée de présentation pour aliments.

Deux entrepreneurs de Dunham présentent le Congelato

Il y a un an, Stéphane Boivin et Karen Côté se sont lancés corps et âme dans leur nouveau commerce de gelatos à Dunham. Ils n'imaginaient jamais que cette aventure allait les entraîner à faire leurs classes en entrepreneuriat à la vitesse grand V. Et ils apprennent vite. Ils ont développé le Congelato, une unité portative et réfrigérée de présentation pour aliments. S'il n'en tient qu'à eux, il se retrouvera sur les tablettes des grandes surfaces avant longtemps.
En quelques mois à peine, ils ont élaboré leur projet, réalisé un prototype, enregistré leur marque de commerce et obtenu un brevet provisoire. Ils ont même auditionné récemment pour avoir la chance de présenter leur Congelato aux «dragons» anglophones de l'émission Dragon's Den.
Ils avaient obtenu l'automne dernier un «billet d'or» pour cette audition en remportant le concours «Appuyez une entreprise locale» organisé par la Corporation d'employabilité et de développement économique communautaire (CEDEC). La Gelateria Steffanos de Dunham a su récolter le plus de votes en ligne parmi les 104 entreprises inscrites. «Toute la communauté s'est mobilisée pour nous. Ça a été une expérience incroyable», a affirmé hier Stéphane Boivin.
Autre défi
Mais le plus gros défi restait à venir pour le couple. Car c'est une fois leur billet d'or pour les auditions de Dragon's Den en poche qu'ils ont décidé de se lancer dans la commercialisation d'un produit qui, selon eux, répond à un besoin, en plus d'être novateur. C'est à ce moment que l'idée du Congelato s'est imposée dans l'esprit de Stéphane Boivin. Le couple disposait alors d'à peine quatre mois pour faire ce que d'aucuns pourraient accomplir en un an.
Tous les détails dans notre édition de samedi