Deux adolescentes ont été blessées dans une sortie de route, à Granby. Le conducteur, un jeune homme de 18 ans, a échoué l’alcootest. La vitesse aurait aussi contribué à la perte de contrôle survenue sur la rue Saint-Charles Sud.

Deux ados blessées dans une sortie de route: alcool et vitesse en cause

L’alcool et la vitesse pourraient avoir joué un rôle dans une sortie de route qui a envoyé deux adolescentes à l’hôpital, dans la nuit de mercredi à jeudi, à Granby. Le conducteur âgé de 18 ans, qui était soumis à la mesure zéro alcool, a échoué l’alcootest. Il pourrait faire face à des accusations criminelles.

Accompagné de deux passagères, le conducteur roulait donc dans la rue Saint-Charles Sud en direction de Granby quand il a perdu le contrôle de sa Toyota Matrix, vers 2 h 30. Sa voiture a fini sa course dans le fossé en bordure de la route. 

Les deux passagères, une adolescente de 14 ans de Noyan et une Granbyenne âgée de 15 ans, ont subi des blessures. Elles ont été traitées par les paramédics et ont été transportées à l’hôpital de Granby. Elles souffrent de blessures mineures qui ne mettent pas leur vie en danger. 

Les policiers dépêchés sur les lieux ont constaté que le conducteur avait consommé de l’alcool. Arrêté et conduit au poste de police, le Granbyen a échoué l’alcootest. Son véhicule a été saisi et sera soumis à une expertise. Son permis de conduire a également été suspendu pour 90 jours. 

Accusations criminelles

En plus des sanctions en vertu du Code de la sécurité routière, il pourrait répondre à des accusations criminelles. « Les accusations ne sont pas encore déterminées », précise Guy Rousseau, porte-parole du Service de police de Granby. 

Deux hypothèses sont privilégiées par les policiers pour expliquer la sortie de route : l’alcool et la vitesse. 

Les enquêteurs sont retournés sur les lieux de la sortie de route, jeudi matin. Un technicien en scène d’accident était également sur place afin de recueillir différents éléments de preuve.

Un tronçon de la rue Saint-Charles Sud a été fermé à la circulation, le temps de permettre aux enquêteurs de compléter leur investigation.