Détournement des ambulances à Granby

Le débordement vécu à l’urgence de l’hôpital de Granby a incité la direction à diriger les véhicules ambulanciers vers l’hôpital Brome-Missisquoi-Perkins de Cowansville, mardi matin.

« Ça fait partie de nos modalités régulières, explique Geneviève Lemay, conseillère en communication au CIUSSS de l’Estrie. On essaie d’agir en amont et c’est ce qui est arrivé ce matin (mardi). » 

La mesure, qui a pour principal objectif de désengorger l’urgence, a été en vigueur durant quelques heures. 

Au moment où la décision de détourner les ambulances a été prise, le taux d’occupation grimpait à 185 %. On comptait 37 patients sur civière alors que la capacité est de 20. Douze patients étaient sur civière depuis 24 heures tandis que quatre y étaient depuis 48 heures. 

Tous les patients, à l’exception de ceux dont l’état de santé était instable, ont donc été transportés à l’hôpital cowansvillois. Le détournement a été levé vers midi et demi, après que la situation se soit résorbée à l’urgence granbyenne. 

Les autorités en profitent pour rappeler à la population qu’il existe des options avant de se présenter à l’urgence. « Quand on est inquiet pour notre santé, on appelle le 811. C’est toujours la première étape à faire. On peut consulter notre pharmacien qui a souvent beaucoup de ressources ou notre médecin de famille. Quand les gens doivent se rendre à l’urgence, il n’y a pas de problème, on est là pour ça », indique Mme Lemay.