Le Edgar Hyperlodge est l’un des bars à avoir reçu la visite des policiers dans le cadre de l’opération CIBLER, une occasion pour les agents de rencontrer les tenanciers et leur personnel.

Des visites de courtoisie dans les bars

Ne soyez pas surpris si plusieurs corps policiers débarquent en même temps dans les bars ces jours-ci. Des visites sont organisées dans les établissements licenciés dans le cadre de l’opération CIBLER. Le Edgar Hyperlodge de Bromont a d’ailleurs reçu leur visite — qui n’est pas passée inaperçue — jeudi soir.

Des policiers des services de Granby et Bromont, de la Sûreté du Québec (SQ) et de la Gendarmerie royale du Canada se sont présentés à l’établissement du boulevard de Bromont. «Ce sont des équipes mixtes qui font la visite des établissements licenciés», explique la sergente Aurélie Guindon, porte-parole de la SQ en Estrie. 

Tous les corps policiers sont mis à contribution lors des visites orchestrées dans le cadre de l’opération CIBLER (Concertation contre l’intimidation dans les bars licenciés avec l’équipe de renseignement). Le but est de permettre aux policiers de recueillir des informations et de développer des liens avec les tenanciers et le personnel des bars afin d’augmenter le sentiment de sécurité à l’intérieur des établissements, explique la SQ. 

Le directeur du Service de police de Bromont, Jean Bourgeois, a d’ailleurs fait savoir que le propriétaire du Edgar Hyperlodge offre toujours une bonne collaboration aux membres de son service. La visite des policiers s’est d’ailleurs bien déroulée jeudi soir. Même si ce n’était pas l’objectif de leur présence, aucune infraction n’a été observée et aucune arrestation n’a été réalisée. 

D’autres établissements de la province ont également reçu la visite des corps policiers.