Des vélos à main et de type tandem (notre photo) sont désormais disponibles tout à fait gratuitement pour les personnes handicapées.

Des vélos adaptés au CNCB

Les personnes souffrant de handicaps physiques et visuels pourront désormais pédaler au Centre national de cyclisme de Bromont (CNCB) puisque ce dernier a récemment reçu sept vélos adaptés. Provenant de deux fondations, ce don permettra aux sportifs du dimanche de profiter du circuit cyclable régional tout à fait gratuitement.

Le CNCB a souligné samedi l’arrivée de quatre vélos de type tandem donnés par la Fondation parasport Shelley Gautier et trois vélos à main prêtés par la Fondation des sports adaptés du Québec qui seront disponibles pour les usagers handicapés.

L’œuvre caritative de la championne canadienne Shelley Gautier a également offert une remorque, un vélo adapté lui ayant appartenu ainsi qu’une chaise d’athlétisme qui auront besoin « d’un peu d’amour » avant d’être utilisés, selon la coordonnatrice du projet, Sylvie Trudel.

La Fondation parasport Shelley Gautier reçoit des dons privés et des subventions gouvernementales afin d’acheter du matériel sportif adapté aux personnes handicapées, lequel est distribué un peu partout au Canada.

Et ce n’est pas tout à fait un hasard si l’athlète née à Niagara Falls a choisi d’aider le Centre national à Bromont. « Elle avait essayé plusieurs sports paralympiques et elle a entendu dire qu’il y avait une possibilité d’essayer des vélos à trois roues à Bromont. C’est là qu’elle a expérimenté pour la première fois ce type de vélo », raconte Mme Trudel.

Toutefois, la multimédaillée ne pouvait pas être présente à la conférence de presse de samedi. « Elle est en préparation pour la Coupe du monde de Baie-Comeau », explique Sylvie Trudel, ajoutant que Mme Gauthier demeure toutefois une habituée de Bromont, où elle retourne s’entrainer « plusieurs fois par année ».

Gratuité
La Fondation parasport Shelley Gautier a pour mission de rendre l’équipement de sport paralympique plus accessible pour des sportifs de tous niveaux. Si les bicyclettes données au CNCB ne sont pas adéquates pour des compétitions relevées, elles ont toutes les qualités nécessaires pour offrir des promenades agréables à leurs usagers.

« Mêmes si elles sont idéales pour les pistes cyclables, on peut vraiment se promener un peu partout avec », soutient Sylvie Trudel.

La Fondation exigeait toutefois que le matériel offert soit disponible tout à fait gratuitement. « C’est sûr que l’entretien va coûter des sous au Centre, mais on attend de voir à quelle hauteur avant de planifier un mode de financement », précise Mme Trudel.

Les bicyclettes de type tandem sont surtout destinées aux personnes malvoyantes, tandis que les vélos à main conviennent à une clientèle qui éprouve de la difficulté à se tenir sur une selle.

Bénévoles recherchés

La mise en place du projet nécessitera l’implication de plusieurs bénévoles pour favoriser la participation des personnes handicapées. « Les gens doivent d’abord nous appeler pour réserver une plage horaire et ensuite trouver un bénévole pour les accompagner. »

La Fondation des sports adaptés a donc interpellé les membres de son réseau pour qu’ils viennent donner de leur temps au Centre national de cyclisme de Bromont. Un groupe Facebook a aussi été créé afin de regrouper d’éventuels bénévoles.