De gauche à droite, Benoît Boileau, représentant de l’Office d’habitation, la députée Lyne Bessette, Gilles Lemaire, représentant des Chevaliers de Colomb, Jean-Claude Viau, représentant de la FADOQ de Bedford et région, Yves Lévesque, maire de Bedford, Mona Beaulac, conseillère municipale et responsable du projet MADA, Sophie Anne Lévesque, coordonnatrice du service des loisirs de la Ville de Bedford.
De gauche à droite, Benoît Boileau, représentant de l’Office d’habitation, la députée Lyne Bessette, Gilles Lemaire, représentant des Chevaliers de Colomb, Jean-Claude Viau, représentant de la FADOQ de Bedford et région, Yves Lévesque, maire de Bedford, Mona Beaulac, conseillère municipale et responsable du projet MADA, Sophie Anne Lévesque, coordonnatrice du service des loisirs de la Ville de Bedford.

Des tablettes pour briser la solitude à Bedford

Cynthia Laflamme
Cynthia Laflamme
Initiative de journalisme local - La Voix de l'Est
Plus de 170 aînés en résidence et au CHSLD de Bedford pourront garder contact avec leurs proches plus facilement grâce à l’achat de 22 tablettes électroniques par la Ville de Bedford, qui a obtenu une subvention du programme Nouveaux horizons pour les aînés.

La Ville ainsi que la députée fédérale Lyne Bessette ont fait la distribution surprise, jeudi, de ces tablettes déjà prêtes à l’utilisation. Les résidences Villas des rivières et Bedford, le CHSLD de Bedford et la FADOQ ont reçu ces équipements électroniques pour briser la solitude des usagers.

« C’est un projet qui nous trottait dans la tête depuis longtemps, confie en entrevue Sophie Anne Lévesque, coordonnatrice des loisirs, de la culture et de la vie communautaire à Bedford. On donne des cours de tablettes depuis plusieurs années, principalement pour les aînés. On leur montre comment ouvrir leur tablette, utiliser les réseaux sociaux ou encore accéder à leur compte bancaire. »

Avec la pandémie de COVID-19 et la première période de confinement, la solitude des aînés en résidence a amplifié ce rêve de leur fournir des équipements électroniques pour garder contact. Un appel à la population avait été fait pour des dons de tablettes et de téléphones intelligents. Peu avaient répondu à l’appel.

« J’ai décidé de déposer une demande au programme Nouveaux horizons pour les aînés et on a eu le OK cet été, poursuit la coordonnatrice. Comme tout le monde voulait des tablettes dernièrement, il y a eu un délai dans la réception. Puis il fallait tout programmer. On a fait la surprise aux résidences ce matin. Il y a même eu quelques larmes de joies ! »

Selon Isabelle Grenier, directrice des bureaux de circonscription de Lyne Bessette, les employés ont été émus puisqu’ils sont dans le quotidien de ces aînés et sont témoins de leur solitude.

À la résidence Villas des rivières, une assistance sera même offerte aux résidents qui veulent utiliser une tablette sans en connaître les rouages, ajoute Mme Lévesque. Des organismes sont également prêts à donner un coup de main lorsque ce sera possible, en attendant la reprise des ateliers.

Les membres de la FADOQ pourront de leur côté emprunter les tablettes reçues par l’organisme. Ils sont plus de 200 membres.

Une subvention de 10 000 $ a été accordée en vertu du programme fédéral. Le dépôt des candidatures pour 2021 est en cours et se termine mardi prochain.