La Voix de l’Est a sollicité quelques personnalités publiques de la région pour vous faire des suggestions de cadeaux de dernière minute.
La Voix de l’Est a sollicité quelques personnalités publiques de la région pour vous faire des suggestions de cadeaux de dernière minute.

Des suggestions locales pour les cadeaux de Noël de dernière minute

Les jours passent à vive allure et, déjà, l’avant-veille de Noël est arrivée. Malgré toutes les précautions prises dans les dernières semaines, la liste des cadeaux à acheter a continué à s’allonger et le temps a commencé à manquer. La Voix de l’Est a sollicité quelques personnalités publiques pour vous faire des suggestions de cadeaux de dernière minute, afin que rien n’y paraisse.

La députée libérale de Brome-­Missisquoi à Ottawa, Lyne Bessette­, propose un ensemble de suggestions, à commencer par un repas en tête à tête. 

« Brome-Missisquoi regorge de trésors à offrir en cadeau ! Il est même difficile de faire un choix et c’est pourquoi plusieurs suggestions de cadeaux dernière minute me viennent à l’esprit tel qu’un souper en tête à tête au Domaine Jolivent à Lac-Brome, une journée de détente dans un des nombreux spas des Cantons-de-l’Est, une boîte de chocolats d’une de nos belles chocolateries, une petite douceur pour les cheveux et la peau de la boutique Passion Herbale à Sutton. Et pour compléter votre cadeau, rien ne vaut un gros câlin ou offrir de son temps. En plus, c’est gratuit et écolo ! »

Toujours dans Brome-Missisquoi, la députée caquiste Isabelle Charest suggère deux épices dont la culture au Québec peut surprendre : le safran et le paprika de la Safranière des Cantons, à Stanbridge-Station. « C’est une idée cadeau originale, un produit local et la présentation des produits est très belle. »

Dans la région, le safran et le paprika de ces producteurs sont disponibles à l’Épicerie futée, à Bromont, et à la Rumeur affamée, à Dunham.

La députée caquiste Isabelle Charest suggère deux épices dont la culture au Québec peut surprendre : le safran et le paprika de la Safranière des Cantons. Sur la photo, le safran en fleur, à Stanbridge-Station.

Le préfet de Brome-Missisquoi, Patrick Melchior, laisse ses papilles le guider dans ses suggestions de cadeaux de dernière minute. D’emblée, il nous parle de la Fromagerie des cantons, qui est installée dans la ville dont il est aussi maire, Farnham. Il parle de leur esprit innovant dans la fabrication de fromages.

« Brome-Missisquoi est une région qui regorge de produits du terroir, souligne M. Melchior. Ce qui réunit les gens dans le temps des Fêtes, c’est la bonne bouffe, les produits d’alcool. Je pense que c’est vraiment rassembleur pour l’esprit des Fêtes. » 

Il pense également aux microbrasseries et aux vignobles qui sont nombreux dans la région. « On a vraiment du choix dans Brome-Missisquoi. Ils se valent tous. »

Dans la Haute-Yamaska

La députée bloquiste dans Shefford, Andréanne Larouche, y va elle aussi de quelques suggestions. Pour son neveu et son filleul, ou tout autre enfant énergique, elle propose un abonnement à Motion, Parc évolutif, à Granby. Il y est possible de se défouler en pratiquant notamment ses talents de « ninja ». « Pour les journées où il ne fait pas beau dehors, c’est une super idée pour les faire bouger. »

Pour les familles, elle suggère le forfait Un Zoo la nuit, une activité qui permet aux participants de dormir dans une hutte et de vivre le zoo différemment.

Elle propose également des billets de spectacle à la Maison de la culture de Waterloo ou au Palace de Granby ou même d’aller au Musée de l’ingéniosité J. Armand Bombardier, à Valcourt.

Enfin, pour les gourmands, Mme Larouche suggère des cidres ou des hydromels de Rougemont, Sainte-Cécile-de-Milton ou Shefford.

La députée bloquiste dans Shefford, Andréanne Larouche, propose notamment­ des billets de spectacle à la Maison de la culture de Waterloo ou au Palace de Granby.

Le député de Granby, le caquiste François Bonnardel, propose aux retardataires « une carte cadeau pour le Zoo l’hiver, car c’est une activité différente de l’été et qui gagne à être connue ».

Le zoo l’hiver ouvre le 26 décembre jusqu’au 6 janvier, à l’exception du 1er janvier. Ensuite, le parc zoologique sera ouvert les weekends.

Préfet de la MRC de La Haute-Yamaska, aussi maire de Sainte-Cécile-de-Milton, Paul Sarrazin aime bien offrir des cartes cadeau, ce qui laisse l’option à la personne qui la reçoit de choisir selon ses goûts.

« Je ne voudrais pas privilégier une entreprise plus qu’une autre, mais des certificats d’entreprises locales sont toujours bienvenus. On a tellement de producteurs, de transformateurs, d’artisans ! On encourage nos producteurs et en plus on fait découvrir des choses fort intéressantes à ceux qui reçoivent. On a plein de petits producteurs qui font la transformation de produits qui sont succulents pour les papilles. »

Il pense notamment aux poulets de grains de la ferme Johel, à la Cidrerie Milton, aux Tendres bouchées de Roxton Pond et à Miel Fontaine, qui font, selon lui, un hydromel décadent. 

La directrice générale de la Chambre de commerce Haute-Yamaska, Claude Surprenant, aime les produits de la Boîte essentielle, une entreprise en démarrage. La propriétaire, Claire Sarrasin, a participé au Technolab. « Elle fait des produits à base d’huiles essentielles. Elle fait des crèmes pour le corps, les mains et les pieds, des shampoings solides, etc.. C’est écoresponsable et vegan, question de se faire du bien tout en respectant l’environnement. »

L’atelier de la Boîte essentielle, dans l’Usine 231, n’est pas encore ouvert, mais Mme Sarrasin assure qu’on peut la joindre par téléphone ou par courriel pour se procurer ses produits. 

L’atelier de Willow et Finigan, à Saint-Alphonse-de-Granby, a également toute une gamme de produits pour le corps qu’il est possible de trouver à la boutique Pignon sur rue, à Granby. La boutique ouvre exceptionnellement lundi, ainsi que mardi.

La directrice générale de la Chambre de commerce Haute-Yamaska, Claude Surprenant, aime les produits de la Boîte essentielle, une entreprise en démarrage spécialisée dans les crèmes pour le corps.

Plutôt que de donner à un enfant un jouet qui prendra bientôt la poussière, pourquoi ne pas lui offrir plutôt une journée d’activités ? Plusieurs activités peuvent se pratiquer dans la région, à commencer par du plein air, que ce soit du patinage dans les sentiers glacés du parc Daniel-Johnson, du ski de fond ou de la randonnée dans l’un des nombreux sentiers de la région.

Même chose pour les adultes. Une expérience leur procurera autant de plaisir. En plus de toutes les suggestions partagées plus haut, il y a également la possibilité d’acheter des abonnements pour les sportifs, comme au parc d’environnement naturel de Sutton ou au parc national de la Yamaska, ou encore dans un club de course, de vélo ou de triathlon.