C’est au pavillon Saint-Marc de l’école de l’Étincelle, rue Cabana à Granby, que des unités modulaires apparaîtront afin de pallier le manque de locaux scolaires.

Des roulottes à l’école de l’Étincelle

Val-des-Cerfs a fait son choix : c’est au pavillon Saint-Marc de l’école primaire de l’Étincelle, à Granby, que des « roulottes » seront installées en prévision de la prochaine année scolaire.

La commission scolaire de Brome-Missisquoi et de la Haute-Yamaska avait annoncé, à sa dernière assemblée publique, qu’elle accordait un contrat de 553 800 $ pour la location de quatre unités modulaires devant servir de classes supplémentaires, sans préciser où elles seront installées.

C’est finalement à l’école de l’Étincelle, rue Cabana, qu’elles apparaîtront cet été, une première dans la ville du zoo. Elles accueilleront des élèves de 1ere et 2e année.

« C’était la place de prédilection », indique le directeur général de Val-des-Cerfs, Éric Racine. Le pavillon Saint-Marc a de la place pour les recevoir et il est situé dans un secteur où les écoles sont pleines, ajoute-t-il.

« C’est là où il y a la plus grande concentration de clientèle. »

L’école de l’Étincelle fait aussi partie des établissements où le ratio maître-élèves diminuera en 2019-2020. Un changement qui fait suite à la publication de nouveaux Indices de milieu socio-économique (IMSE) qui font en sorte que lorsque des secteurs s’appauvrissent, leurs écoles doivent diminuer le ratio maître-élèves, et vice-versa.

Ces ratios sont encore sujets à changer puisqu’ils font présentement l’objet d’une négociation nationale, mais la commission scolaire devait agir en fonction des données qu’elle possède présentement.

« Il fallait avancer, dit M. Racine. Le Ministère nous a dit d’appliquer les nouveaux ratios pour la prochaine année. On a un impératif d’organisation scolaire. »

Les roulottes seront louées pour au moins 36 mois, soit jusqu’à l’ouverture annoncée d’une école primaire à Shefford qui viendra libérer de l’espace dans les écoles situées à l’est de Granby.

JBH Larocque en renfort

Cowansville connaît aussi des problèmes d’espace et, pour s’y attaquer, la commission scolaire a récemment rouvert et rénové l’école JBH Larocque, située rue Laurier. Elle reprendra du service à temps plein l’an prochain avec une vocation préscolaire et primaire, dit le DG de Val-des-Cerfs.

Cela permettra d’alléger l’afflux d’élèves aux écoles primaires Curé-A-Petit et Saint-Léon, qui voient elles aussi leurs IMSE s’appauvrir.

Par ailleurs, Val-des-Cerfs a annoncé mardi l’embauche d’une nouvelle directrice générale adjointe en remplacement d’Alain Bachand, qui partira bientôt à la retraite.

Katia Lavallée, qui était jusqu’à tout récemment directrice d’une école primaire à Mirabel, dans les Laurentides, le remplacera à partir du 27 mai. Mme Lavallée compte 25 années d’expérience scolaire, dont 17 à titre de gestionnaire. Elle se joint à Carl Morissette, qui occupe les mêmes fonctions.