Françoise Stanton, une journaliste chevronnée, a dû multiplier les démarches pour obtenir les résultats de ses tests médicaux, à la suite d’une consultation au CDÉ de Bromont.
Françoise Stanton, une journaliste chevronnée, a dû multiplier les démarches pour obtenir les résultats de ses tests médicaux, à la suite d’une consultation au CDÉ de Bromont.

Des résultats médicaux difficiles à obtenir : «On se croirait dans les 12 travaux d’Astérix»

Jean-François Guillet
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est
Obtenir des résultats de tests médicaux, liés à une visite dans une clinique désignée d’évaluation de COVID, tient parfois de l’exploit tant les dédales administratifs sont complexes et manquent de cohésion. C’est ce que déplore Françoise Stanton, qui remue ciel et terre depuis plus d’une semaine pour avoir l’heure juste sur son état de santé.

Journaliste à Radio-Canada durant près de 30 ans, aujourd’hui retraitée, Françoise Stanton est une recherchiste chevronnée. Elle était loin de se douter que ses aptitudes professionnelles seraient mises à rude épreuve pour obtenir des réponses à ses questions.

Les déboires de la résidente de Lac-Brome ont commencé il y a plus d’une semaine. Puisqu’elle toussait, Françoise Stanton contacte la ligne info du coronavirus. On lui donne alors un rendez-vous à la clinique désignée d’évaluation (CDÉ) de Bromont. Elle s’y présente le lendemain, soit le 30 septembre.

«Le médecin sur place a demandé une radiographie de mes poumons et un test de COVID. Tout s’est enchaîné parfaitement. On ne peut pas en dire autant pour la suite», a-t-elle fait valoir.

Attente

Mme Stanton a d’abord reçu le résultat de son test de COVID, qui s’est avéré négatif. Or, après six jours d’attente, toujours aucune nouvelle en ce qui concerne l’état de ses poumons. Elle cherche donc un numéro pour contacter l’équipe du CDÉ à Bromont, en vain.

Pas moyen non plus d’avoir l’heure juste en envoyant un courriel, a-t-elle constaté avec désarroi en consultant la section du site du CIUSSS de l’Estrie dédié à la COVID-19. «C’est écrit noir sur blanc sur le site de ne pas écrire de courriel lorsqu’on a consulté dans une CDÉ. C’est complètement ridicule», a-t-elle déploré.

En date de vendredi après-midi, voici ce que l’on pouvait lire sur le site du CIUSSS de l’Estrie concernant le suivi des consultations dans les CDÉ.

Vérification faite, on pouvait lire sur le site en question, vendredi après-midi, que «les tests provenant des Cliniques désignées d’évaluation (CDÉ) ne sont pas traités par cette équipe. Il est donc inutile d’écrire à cette adresse courriel si vous avez passé votre test dans une CDÉ, vous n’aurez pas de réponse.»

Consternée, Françoise Stanton se tourne à nouveau vers la ligne info du coronavirus. «Même le personnel là-bas ne savait pas vers qui je pouvais me tourner pour avoir mes résultats, a-t-elle dit. On se croirait dans les 12 travaux d’Astérix. [...] Tout le monde devrait pouvoir obtenir rapidement ses résultats médicaux. »


« Tout le monde devrait pouvoir obtenir rapidement ses résultats médicaux »
Françoise Stanton

Dénouement

Après maintes démarches, Françoise Stanton finit par obtenir les coordonnées du CLSC de Farnham, où travaille le médecin qu’elle a consulté au CDÉ. À force de persévérance, on finit par la convoquer pour une seconde rencontre au CDÉ de Bromont, vendredi. Cette fois, elle obtient les résultats tant attendus. Par chance, pas de problème à l’horizon. C’est un peu fou. Je suis habituée d’enquêter et j’ai dû retourner bien des pierres. Ça n’a pas de sens. Comment quelqu’un qui n’a pas [mes] habiletés peut s’y retrouver?», a-t-elle clamé.

Les déboires de Mme Stanton seraient liés à une série d’erreurs administratives, a-t-elle appris.

À peine quelques heures après que La Voix de l’Est ait interpellé le CIUSSS de l’Estrie concernant ce dossier, l'organisation avait corrigé le tir sur son site . «Si vous avez passé votre test dans une Clinique désignée d’évaluation (CDÉ) et que vous n’avez pas de nouvelles après 72 heures d’attente, veuillez écrire à : resultats.covid19.ciussse-chus@ssss.gouv.qc.ca», mentionne-t-on désormais.

«Des mises à jour ont été effectuées ce jour afin que les coordonnées pour communiquer avec les CDÉ s’y trouvent. [...] Nous sommes désolés d’apprendre qu’une personne n’ait pas pu recevoir ses résultats de tests diagnostiques dans les délais souhaités», a indiqué succinctement par courriel Geneviève Lemay, du département des communications du CIUSSS. L’organisation n’a toutefois pas voulu «commenter spécifiquement cette situation».