Lieu de rencontre pour les adolescents, la maison des jeunes La Barak de Granby doit se réinventer en offrant des rassemblements... virtuels.
Lieu de rencontre pour les adolescents, la maison des jeunes La Barak de Granby doit se réinventer en offrant des rassemblements... virtuels.

Des rassemblements virtuels destinés aux adolescents

En cette ère où règne la distanciation sociale, remplir sa mission de rassembler les adolescents est devenu un défi pour la maison des jeunes La Barak de Granby. Ne reculant devant rien, l’équipe se tourne vers la technologie pour notamment offrir des rencontres virtuelles.

«Notre mission de base est de réunir les adolescents. C’est une vie en groupe. En ce moment, les rassemblements sont ''prohibés'', mais c’est important pour nos jeunes qu’on soit là. Ils en ont besoin plus que jamais», affirme Marie-Ève Houle, la directrice de la maison des jeunes qui a pignon sur la rue Notre-Dame. 

À la suite de la fermeture des écoles, puis de la demande du gouvernement de mettre sur pause tous les services non essentiels, le lieu de rassemblement destiné aux adolescents a temporairement fermé ses portes. L’absence en milieu scolaire qui se prolongera jusqu’en mai a incité l’équipe de La Barak à se renouveler en offrant une nouvelle programmation... virtuelle. 

«En temps habituel, on ne fait aucune intervention sur Messenger. On va faire quelques échanges, mais on invite toujours (les jeunes) à venir nous voir à la maison des jeunes, à venir sur place, explique Mme Houle. Dans le contexte actuel, les jeunes continuent à vivre des difficultés. Il y en a des nouvelles. Étant confiné, ça peut amener plein de stress dans la famille. On veut qu’il continue à avoir de l’écoute.» 

L’utilisation de la plate-forme Zoom, populaire auprès des employés qui font désormais du télétravail, sera l’outil de prédilection pour favoriser et permettre des échanges et des discussions entre les jeunes et les intervenants. Des ateliers seront également offerts. L’outil Messenger sera aussi utilisé pour certains rendez-vous. 

La programmation en version virtuelle est non seulement offerte aux 200 membres de La Barak, mais aussi exceptionnellement à tous les adolescents. 

«On peut y voir une opportunité pour la maison des jeunes. Tous les adolescents sont à la maison. Certains, qui par exemple sont habituellement occupés par le hockey, vont peut-être souhaiter se joindre aux rassemblements Zoom avec nous», estime la directrice.  

Le calendrier hebdomadaire des rencontres, défis et autres activités proposées sera diffusé sur la page Facebook de la maison des jeunes chaque samedi. Les adolescents qui veulent participer aux rassemblements ou aux ateliers devront écrire en privé au gestionnaire de la page qui leur fournira les détails pour se connecter. 

«C’est notre semaine de tests. On sort le calendrier juste pour une semaine. On va attendre de voir les besoins, les attentes des jeunes pour se moduler à eux. On va s’ajuster», précise la directrice. 

Le premier rendez-vous débutera à 14h ce mardi par des échanges via Messenger en compagnie d’une animatrice. Le premier rassemblement Zoom aura quant à lui lieu de 19h à 21h.