Les policiers du Québec, dont ceux de Granby, s’assureront au cours des prochains jours que les conducteurs et passagers­ ont bien bouclé leur ceinture de sécurité, à l’occasion d’une campagne nationale à cet effet.

Des passagers récalcitrants au port de la ceinture de sécurité

Des automobilistes omettent quotidiennement de boucler leur ceinture de sécurité. Les passagers sont particulièrement récalcitrants à cet égard. Les policiers les surveilleront de près à l’occasion de la campagne nationale concertée Ceinture 2018.

« Environ 96 % des automobilistes assis à l’avant du véhicule s’attachent, mais à l’arrière ce n’est pas pareil. Il y a un certain relâchement », explique Guy Rousseau, porte-parole du Service de police de Granby qui participe, comme l’ensemble des corps policiers du Québec, à la campagne nationale.

Parmi les victimes de la route qui ne portaient pas leur ceinture de sécurité entre 2012 et 2016 au Québec, 37,1 % étaient des passagers assis à l’arrière du véhicule.

La Société de l’assurance automobile du Québec déploie une nouvelle campagne de sensibilisation sur l’importance de s’attacher à l’avant comme à l’arrière. Et il n’est pas nécessaire de rouler à vive allure pour être blessé ou même perdre la vie dans une collision lorsqu’on a omis de boucler sa ceinture de sécurité. « Lorsqu’un véhicule roule à 75 km/h, l’impact est le même que si la voiture avait chuté d’un bâtiment de huit étages. Ce n’est pas nécessaire de rouler à très haute vitesse pour décéder dans une collision quand on ne porte pas notre ceinture », indique Guy Rousseau.

Le taux de port de la ceinture de sécurité diminue plus la soirée avance.

Application de la loi
Les policiers de Granby participent à l’opération nationale et ils en ont fait l’annonce jeudi lors d’une activité de prévention. Des agents étaient postés à l’intersection des rues Boivin et Court pour avertir les automobilistes de la campagne et surtout, leur rappeler l’importance de boucler leur ceinture de sécurité.

À compter de vendredi et jusqu’au 5 avril, les policiers réaliseront des opérations en application de la loi. À Granby, 323 contraventions ont été données en 2017 à des automobilistes qui n’avaient pas bouclé leur ceinture de sécurité. Quelque 261 constats avaient été délivrés pour cette infraction l’année précédente.

Un automobiliste qui enfreint la loi s’expose à une amende de 127 $ et trois points d’inaptitude seront inscrits à son dossier de conduite, qu’il soit conducteur ou passager. Si un passager âgé de moins de 16 ans n’est pas attaché, c’est le conducteur qui écopera de la sanction — points d’inaptitude et amende — puisque c’est sa responsabilité de s’assurer que les occupants de son véhicule sont attachés.