Les quatre terrains d’Interplus, offerts sur réservation pour la pratique en simple seulement, sont très achalandés, confirme le directeur général et copropriétaire du complexe sportif, Pierre Forand.
Les quatre terrains d’Interplus, offerts sur réservation pour la pratique en simple seulement, sont très achalandés, confirme le directeur général et copropriétaire du complexe sportif, Pierre Forand.

Des options pour faire du sport en zone rouge

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
Si les gyms sont fermés et les sports d’équipe mis sur pause depuis le passage de la région en zone rouge, les sportifs ont encore quelques options pour bouger à l’intérieur. Il est notamment possible de faire des longueurs à la piscine, de jouer au tennis, de s’adonner à l’escalade ou bien au patinage libre.

La Ville de Granby offre gratuitement à compter de samedi des périodes pour le patinage libre, d’autres pour le patinage artistique libre ou encore avec bâton et rondelle. Il est aussi possible pour les membres d’une famille de réserver durant 50 minutes le tiers d’une glace au centre sportif Léonard-Grondin.

«On voulait garder nos gens actifs, même avec le passage en zone rouge. (...) On a voulu mettre à profit nos installations pour offrir des options différentes pour que les gens puissent patiner, tout en respectant les règles de la santé publique», explique le directeur du service de la coordination du loisir, des arts, de la culture et de la vie communautaire, Patrice Faucher.

Et, selon le chef section sports de glace au centre sportif, Guy Patenaude, cela répond à un besoin. «Les lignes sont rouges», lance-t-il.

Dès que la possibilité de louer une glace, offerte aux détenteurs d’une carte loisirs, a été annoncée sur les réseaux sociaux mardi matin, le téléphone s’est mis à sonner, dit-il.

La réservation d’une glace ne peut être effectuée que par téléphone au 450-361-6097, les mardis entre 9h et 11h30 pour les Granbyens, et les jeudis entre 9h et 11h30 pour les non résidants avec entente loisirs.

Pour participer aux autres activités de patinage libre offertes au centre sportif Léonard-Grondin, il est possible de s’inscrire en ligne à granby.ca. Différentes plages horaires sont offertes.

Bien que les cours aient été annulés à la piscine Miner de Granby, les bains libres sont par ailleurs maintenus. Les plages horaires ont été bonifiées au début de la semaine. Il demeure par ailleurs obligatoire de réserver son heure de baignade à granby.ca ou encore par téléphone, au 450-776-8242.

La Ville de Granby offre gratuitement à compter de samedi des périodes pour le patinage libre, d’autres pour le patinage artistique libre ou encore avec bâton et rondelle. Il est aussi possible pour les membres d’une famille de réserver durant 50 minutes le tiers d’une glace au centre sportif Léonard-Grondin.

Au rendez-vous

De leur côté, les adeptes de tennis ne boudent pas leur plaisir. Les quatre terrains d’Interplus, offerts sur réservation pour la pratique en simple seulement, sont très achalandés, confirme le directeur général et copropriétaire du complexe sportif à Granby, Pierre Forand.

Celui-ci souligne que la clientèle de «snowbirds», parmi laquelle se trouve des joueurs de tennis qui ont décidé de ne pas se rendre dans le Sud cette année, vient grossir le «noyau dur» de joueurs présents sur les terrains à l’année. La demande est également présente du côté des joueurs de pickleball.

«Il y a aussi plein de sportifs qui n’ont plus rien d’autres à faire parce que les ligues de garage ne fonctionnent pas. Il y a des joueurs que je vois au tennis de temps en temps, mais qui sont maintenant ici plus régulièrement. Cela fait en sorte que, dans la morosité d’une semi fermeture, le tennis est achalandé», fait valoir M. Forand.

Le nombre d’heures offertes pourrait ainsi augmenter, affirme-t-il. Mais, avec la section gym fermée, la situation n’est quand même pas optimale.

«Un modèle d’affaires comme le nôtre, mais aussi comme celui des restaurants ou des hôtels, n’est pas fait pour opérer à moins de 50%. On est dans une meilleure situation que lors du premier arrêt, c’est vrai. Mais ce n’est quand même pas enviable», dit Pierre Forand.

Parkour, escalade, etc.

Le copropriétaire du centre Motion à Granby, Patrick St-Laurent, a pour sa part décidé de demeurer ouvert parce que les activités de «parkour» qui y sont offertes s’inscrivent dans l’esprit d’une pratique libre individuelle, autorisée par la santé publique. Il s’agit davantage d’une décision «stratégique» que purement économique. Cela lui permet de «rester proche de la clientèle et de garder les employés soudés», explique-t-il.

Mais, dans les circonstances, l’endroit est très tranquille. Les fêtes d’anniversaires, les cours et réservations de groupe sont annulés. La capacité maximale du centre est de 25 personnes à la fois. Il est aussi nécessaire de réserver avant de se présenter sur place.

«On désinfecte des tonnes de fois par jour. On prend tous les moyens pour que ceux qui viennent repartent la tête tranquille», affirme Judith St-Laurent, responsable du marketing.

Le centre de parkour Motion à Granby a pu demeurer ouvert, malgré le passage de la région en zone rouge, affirme le corpropriétaire, Patrick St-Laurent.

Les centres d’escalade de la région, comme O’Bloc et Backbone, continuent également à accueillir les adeptes de grimpe.