La sensei Chantal Lepage accueillera dans son local neuf duos mère-fille souhaitant­ apprendre l’art de se défendre contre les agressions physiques et sexuelles.
La sensei Chantal Lepage accueillera dans son local neuf duos mère-fille souhaitant­ apprendre l’art de se défendre contre les agressions physiques et sexuelles.

Des nouveaux cours d'autodéfense mère-fille à Farnham

Billie-Anne Leduc
Billie-Anne Leduc
La Voix de l'Est
La sensei Chantal Lepage offrira des cours d’autodéfense aux mères et à leurs filles cet automne, à Farnham.

Comme la distanciation rend plus difficile la pratique d’arts martiaux nécessitant un contact rapproché, Chantal Lepage, qui pratique le karaté depuis 1994, a décidé d’offrir des cours d’autodéfense spécialement conçus pour les mères et leurs filles, qui devraient débuter en octobre.

En partenariat avec la Ville de Farnham, la sensei originaire de Sherbrooke accueillera dans son local neuf duos mère-fille souhaitant apprendre l’art de se défendre contre les agressions physiques et sexuelles.

« Ce n’est pas la première fois que je fais un cours spécial pour les mères qui s’inscrivent avec leurs filles, mentionne Chantal Lepage, qui a fondé l’école d’arts martiaux Onnano Autodéfense en 2001. En plus de souvent rassurer la mère, ça fait une belle activité de famille. Un moment spécial, qu’on ne prendrait pas autrement. »

Le programme d’autodéfense monté par Chantal Lepage est axé sur la prévention.

Prévention avant tout

Le programme d’autodéfense monté et revu depuis plusieurs années par Mme Lepage est axé sur la prévention, et a comme devise « le meilleur combat de ma vie est celui que j’ai su éviter ».

Ainsi, la sensei enseigne aux enfants, aux jeunes filles et aux dames âgées comment se sortir de situations potentiellement dangereuses. Quels sont les signes avant-coureurs d’une agression, par exemple ? « La plus belle chose qu’une élève peut me dire, c’est qu’elle a su éviter une situation où la personne avait de mauvaises intentions, qu’elle a agi en conséquence. Ce n’est jamais drôle être obligé de se défendre. »

Le cours offert à Farnham n’est réservé qu’aux femmes, « même si les hommes peuvent certainement en bénéficier », dit Chantal. « Souvent, quand je mettais des hommes dans le cours, beaucoup de femmes ne venaient pas. Je donne aussi des cours mixtes, mais ceux-là sont réservés aux mères et leurs filles. »

Confiance en soi

Chantal Lepage enseigne dans les écoles, les universités, les centres, les organismes venant en aide aux femmes victimes d’agressions, etc. Les enseignements vont de la technique de clé à des prises de judo, des techniques au sol, en passant par les manières de se dégager d’une prise de corps.

« Ça développe beaucoup la confiance en soi. La confiance, ça détermine souvent si tu es capable de te défendre. »

Les techniques, assure Mme Lepage, sont adaptées à chaque personne, en respectant les limites de chacune. Il n’y a pas d’âge pour suivre les cours, mais ils sont déconseillés aux très jeunes enfants.

Chantal Lepage sera au Marché de la Station Gourmande, au 313, rue de l’Hôtel-de-Ville à Farnham, les 26 et 27 août de 18 h à 20 h, pour offrir de l’information sur les cours d’autodéfense et pour prendre les inscriptions des personnes intéressées.