La Voix de l’Est
Le père de Johnny D’Amours a raconté que son fils avait saisi un grand couteau de cuisine pour lui mimer une agression avec l’objet, avant de le redéposer sur le comptoir.
Le père de Johnny D’Amours a raconté que son fils avait saisi un grand couteau de cuisine pour lui mimer une agression avec l’objet, avant de le redéposer sur le comptoir.

Des menaces avec un couteau ou une envie de toast au Cheez Whiz?

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Pour Johnny D’Amours, la demande de son père «de fermer les lumières de la maison, de cesser de faire du bruit et d’aller se coucher» en pleine nuit était un flagrant manque de respect à son endroit. Était-ce alors pour menacer le septuagénaire qu’il a saisi un couteau de cuisine dans la nuit du 31 mai dernier, ou souhaitait-il réellement se faire une simple tartine au fromage?