À Sutton, le Bromois Jean-Pierre Carrière proposait d’appétissants gâteaux cuits à la broche, selon une technique datant de l’époque médiévale.
À Sutton, le Bromois Jean-Pierre Carrière proposait d’appétissants gâteaux cuits à la broche, selon une technique datant de l’époque médiévale.

Des marchés de Noël très courus dans la région

Jonathan Gagnon
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est
Des milliers de personnes ont pu faire des emplettes dans une ambiance caractéristique du temps des Fêtes, ce week-end, à l’occasion des nombreux marchés de Noël tenus dans la région.
Malgré l’absence de neige à Sutton dimanche après-midi, plusieurs éléments étaient réunis afin de faire vivre la magie de Noël. Des igloos gonflables ont notamment été aménagés afin d’accueillir des exposants.

Dimanche marquait notamment la quatrième et dernière journée du Marché de Noël de Sutton. L’événement aura finalement attiré près de 9000 visiteurs. « Depuis la semaine passée, on a environ 2200 personnes par jour. Ça fait sept ans qu’on existe, et ça augmente à chaque fois. (...) On est bien contents », a indiqué l’organisatrice­ Céline Brault. 

« Les gens trouvent que c’est festif. Ils aiment que tout soit rassemblé au même endroit, contrairement à d’autres marchés qui sont situés sur une rue. »

Des jeunes comblés

Malgré l’absence de neige dimanche après-midi, plusieurs éléments étaient réunis afin de faire vivre la magie de Noël. « On a la fée des glaces, Madame Bonbons­, un sapin (humain) et une mascotte qui est un bonhomme de neige », a énuméré­ Mme Brault. 

Des igloos gonflables avaient aussi été aménagés afin d’accueillir une portion des exposants. 

Au moment du passage de La Voix de l’Est, deux animatrices présentaient un conte bilingue. Parmi la foule se trouvaient Frédéric­ Chouinard et ses deux filles. « Les enfants ne voudraient être nulle part ailleurs. Mes filles viendraient même à chaque jour », a mentionné­ le Suttonnais. 

« On est là depuis plusieurs heures. Aujourd’hui, on a fait la totale : le petit train, le père Noël et maintenant­, c’est le temps du conte. »

Plusieurs jeunes se sont arrêtés pour observer les petites pièces de bois taillées par Gordon Davidson. « Juste de voir les sourires apparaître sur leurs visages, c’est très agréable », a reconnu l’ébéniste d’expérience, maintenant établi à Sutton. 

Collaborateur de longue date de la revue Coup de pinceau, M. Davidson­ utilise une scie à chantourner pour fabriquer différents motifs, qui peuvent ensuite être peints de toutes sortes de couleurs. « Avec Noël, les thématiques sont très nombreuses », a-t-il souligné. 

Plusieurs jeunes se sont arrêtés pour observer les petites pièces de bois taillées par Gordon Davidson.

Le 7e Marché de Noël de Sutton a fonctionné à plein régime avec 70 exposants, dont le tiers offraient des produits alimentaires. Le Bromois Jean-Pierre Carrière proposait notamment d’appétissants gâteaux cuits à la broche, selon une technique datant de l’époque médiévale.

« Je trouve que cette année, on a une belle offre pour manger sur place. On a du lapin, de la fondue suisse, des brochettes en dégustation et des crêpes », a mentionné Céline Brault. 

Près de 5000 visiteurs à Granby

Du côté de Granby, près de 5000 visiteurs se sont rendus à la place Johnson ce week-end. « C’est dans nos meilleurs marchés de Noël. Il n’y a qu’à Pâques qu’on a légèrement dépassé ce nombre. On a eu une belle température », s’est réjoui Samuel Gosselin, conseiller au développement rural et agro­alimentaire à la MRC de la Haute-Yamaska.

Principalement axé sur l’agroalimentaire, l’événement rassemblait 45 exposants, soit une demi-douzaine de plus que lors des présentations précédentes. « Certains producteurs me disaient que depuis la fin du marché public, les revenus étaient plus ou moins bons. Mais là, on a relancé les ventes avant Noël. Il y en a qui sont allés jusque dans les cinq chiffres en ventes », a révélé M. Gosselin. 

Près de 5 000 visiteurs se sont rendus au Marché de Noël de Granby ce week-end.

Propriétaire de l’entreprise Saveurs d’à côté à Roxton Pond, Jean-François Côté avait installé une série de congélateurs pour préserver ses viandes sous le chapiteau. Il confirme avoir fait de bonnes affaires ce week-end. « Les Fêtes sont une période importante pour nous. C’est un marché intéressant, il y a pas mal de monde », a-t-il lancé. 

Les enfants y trouvaient également leur compte, la mini-ferme d’animaux étant de retour. « C’est ce qu’ils préfèrent », a confirmé le Granbyen Michel St-Jean, présent en compagnie de proches venus de Chambly et de Lac-Brome.

Par ailleurs, plusieurs marchands du centre-ville y sont allés d’initiatives afin d’ajouter à l’ambiance. Une chorale s’est notamment produite à la bijouterie Distributeur de l’Est samedi. « Il y a une cohésion qui se fait de plus en plus avec les commerçants. Et c’est fort agréable. Tout le monde en profite », a ajouté Jennifer Martin, coordonnatrice au développement commercial pour Commerce et Tourisme Granby et région. 

Notons finalement que le Marché de Noël de Cowansville­ se poursuivra le week-end prochain à la bibliothèque Gabrielle-Giroux-Bertrand.