Les lanternes illumineront le parc Coldbrook jusqu’au 6 janvier, à Lac-Brome.

Des lumières plein les yeux à Knowlton

Emmitoufflés dans de chauds manteaux et de gros foulards, la tête bien couverte d’une tuque et un chocolat chaud entre les mains gantées, des Bromois et des visiteurs ont profité de la Folie de minuit, au cœur du pittoresque village de Knowlton, samedi soir.

La fête a commencé à 17 h pour ne s’arrêter qu’aux douze coups de minuit. Pour l’occasion, des centaines de lanternes chinoises décorées par des enfants et des aînés ont été illuminées dans le parc Coldbrook, au cœur du village où l’un des deux igloos du marché de Noël était installé. Sous la gloriette, un chœur d’enfants entonnait des chants de Noël. Il faisait froid, mais les cœurs étaient chauds et la magie a opéré.

La Folie de minuit a vu le jour il y a douze ans grâce à la libraire Lucy Hoblyn. Un soir de décembre, quelques commerces ont accepté d’ouvrir leurs portes jusqu’à minuit. Au fil du temps, de plus en plus de commerçants ont contribué à cette folie. « Puis là, presque toutes les boutiques participent. C’est pour faire la promotion du village, de sa communauté, des belles boutiques qu’il y a ici, souligne Maria Cordaro, de Tourisme Lac-Brome. Chaque ville, chaque village de la région a sa propre identité. On a un patrimoine ici qui est très fort. On a des boutiques uniques qu’on ne trouve pas ailleurs. »

Non seulement les commerçants, artistes, artisans et même la bibliothèque répondent à l’invitation, mais le public est aussi présent pour cette soirée unique en son genre. « C’était magnifique. Il y a eu beaucoup de personnes, commente Mme Hoblyn. Avec les lumières des lanternes, des deux igloos, les calèches et les chorales, l’ambiance était magique. »

Deux chorales ont chanté des cantiques durant la soirée, dont celle composée d’enfants provenant principalement de l’école Knowlton Academy. « Il faisait très froid, mais tous les enfants ont chanté avec beaucoup de force », remarque Mme Hoblyn, qui dirigeait le chœur. Sa mère était au piano, mais a dû s’arrêter de jouer en raison du froid.

La projection de courts métrages a aussi eu lieu sur un mur de la bibliothèque commémorative Pettes, grâce à un promoteur. Les passants pouvaient s’asseoir près d’un feu pour profiter de la projection.

« Ça prend beaucoup d’organisation, mais quand vous avez une soirée comme celle de samedi, ça vaut la peine, constate Mme Hoblyn. Tout le monde était positif, heureux. »

300 lanternes différentes

Les lanternes chinoises décorées par la population contribuaient fortement à l’ambiance des Fêtes. Près de 200 lanternes ont été accrochées et illuminées pour la première fois samedi soir. Elles le seront jusqu’au 6 janvier.

« Ça lançait la Folie de minuit. Ça a débuté l’an dernier avec Isabelle Duval, de la boutique Hors Cadre, et Sylvain Bolduc, qui ont invité la communauté à faire des boules de Noël, explique Maria Cordaro. Ils ont donné des ateliers où la communauté s’est rassemblée. L’année dernière, il y en avait 100. L’objectif est de bonifier chaque année et probablement de faire un parcours dans le sentier près du Starcafé. »

Les lanternes encore en état de 2017 ont été ajoutées à la production des dernières semaines. La décoration des lanternes a été réalisée par des élèves des écoles Knowlton Academy et St-Édouard, par les enfants de la garderie La passerelle des mousses et par plus d’une cinquantaine de personnes ayant participé aux ateliers.

La Folie de minuit s’inscrivait dans la programmation du festival Lac-Brome en lumière. Un marché des artisans se tient ainsi jusqu’au 23 décembre à la galerie Hors Cadre et un feu d’artifice illuminera le ciel le 27 décembre.