Le maire de Granby, Pascal Bonin, et le maire de la commune de Carrefour, Jude Édouard Pierre, en 2017, lors de la signature du protocole de jumelage et de coopération.

Des habits de pompier qui s’avèrent utiles

Le protocole de jumelage et de coopération conclu entre la Ville de Granby et la commune de Carrefour, en Haïti, porte ses fruits. Les habits de combat usagés des sapeurs-pompiers granbyens acheminés à leurs homologues de Carrefour se sont révélés très utiles lors de deux récents incendies.

Le premier sinistre a dévasté le marché historique de la capitale haïtienne, tandis que le deuxième est survenu moins d’une semaine plus tard, le 18 février dernier. Le marché de textiles à Port-au-Prince a été ravagé à cette occasion. 

« Grâce à la présence des sapeurs-pompiers de la commune de Carrefour, équipés des habits de combats du Service des incendies de la Ville de Granby, nous avons pu faire l’essentiel. Sans cela, les dommages auraient été autrement plus importants. Nous tenons donc à exprimer toute notre gratitude à la Ville de Granby », a déclaré par voie de communiqué Jude Édouard Pierre, maire de Carrefour, l’une des neuf communes de l’aire métropolitaine. 

Le maire de Granby, Pascal Bonin, soutient que cette collaboration avec Carrefour est importante. « Aujourd’hui, nous avons une preuve tangible que les liens que nous avons tissés avec Carrefour donnent des résultats concrets et font une différence. Je suis donc enthousiaste à l’idée de poursuivre ce jumelage qui prendra, au fil du temps, de multiples formes », a-t-il affirmé. 

Une cinquantaine d’habits de combat usagés du Service des incendies de Granby ont été acheminés à Carrefour. Signé l’an dernier, le protocole de jumelage et de coopération entre les deux villes est d’une durée de trois ans.