Pascal Rodrigue et Tommy Carmel invitent les spectateurs à assister à une compétition d’escalade de bloc, qui aura lieu le 9 mars chez O’Bloc escalade.

Des grimpeurs élites attendus à Granby pour une compétition d'escalade

L’élite de l’escalade de bloc se donne rendez-vous à Granby le samedi 9 mars dans le cadre d’une épreuve du Tour de bloc — Canadian bouldering series. Le centre O’Bloc escalade reçoit, pour la première fois, une telle compétition.

O’Bloc a reçu l’invitation d’organiser une épreuve de ce circuit, ce que les propriétaires, Pascal Rodrigue et Tommy Carmel, ont accepté.

Face au mur, plus de 50 grimpeurs auront une quarantaine de problèmes à résoudre en réalisant les parcours prévus. « Durant la première partie en avant-midi, les grimpeurs auront quelques heures pour amasser le plus de points possible, explique M. Rodrigue. Il va y avoir 40 blocs (NDLR : aussi connus sous le nom de problèmes, parcours, lignes) sur notre mur. Chaque bloc va avoir un nombre de points attitrés selon sa difficulté. »

Le nombre d’essais par ligne détermine aussi un nombre de points prédéfinis. Réaliser un parcours en une fois rapporte plus de points qu’en trois fois.

Les cinq meilleures femmes et les cinq meilleurs hommes passeront en finale en soirée.

« Chaque personne disposera alors d’un temps limité pour exécuter les problèmes de la finale, poursuit le copropriétaire. Ils seront seuls sur le tapis. Ça devient plus intéressant. Les blocs sont plus difficiles. La personne doit faire le plus de points possible sur cinq blocs. »

Cette compétition demande beaucoup de préparation. Jeudi et vendredi, le centre sera fermé pour préparer les quarante problèmes que la première vague de grimpeurs aura à résoudre. En après-midi, toutes les prises au mur seront enlevées et les problèmes conceptualisés et testés d’avance seront installés. Dimanche, le processus inverse se mettra en marche en installant les prises pour les clients et permettre la réouverture du centre lundi.

Il sera tout de même possible de s’y rendre samedi prochain pour voir les compétitions. « Les spectateurs peuvent venir voir gratuitement pendant la journée, lance Pascal Rodrigue. Le plus beau est autour de 18 h. Il y aura de l’animation sur place. »

De nombreuses épreuves ont lieu tout au long de l’année au Canada. Seulement deux compétitions se tiennent au Québec, soit à Montréal et maintenant à Granby.

Des compétiteurs d’Ottawa, de Québec, de Trois-Rivières, de Montréal et de Drummondville, entre autres, sont attendus.