De pauvres monarques ont raté leur départ vers le Mexique pour leur migration hivernale. Des enfants et leur famille avaient donc pour mission de les aider à trouver leur chemin, samedi, dans le cadre de la 39e Marche de Noël du Centre d’interprétation de la nature du lac Boivin.
De pauvres monarques ont raté leur départ vers le Mexique pour leur migration hivernale. Des enfants et leur famille avaient donc pour mission de les aider à trouver leur chemin, samedi, dans le cadre de la 39e Marche de Noël du Centre d’interprétation de la nature du lac Boivin.

Des enfants au secours des papillons monarques au CINLB

De pauvres monarques ont raté leur départ vers le Mexique pour leur migration hivernale. Des enfants et leur famille avaient donc pour mission de les aider à trouver leur chemin, samedi, dans le cadre de la 39e Marche de Noël du Centre d’interprétation de la nature du lac Boivin.

Le conte, intitulé Sur les ailes de Noël et écrit par Valérie Banville, a attiré plusieurs centaines de personnes. 

Environ 600 d’entre elles ont acheté leur billet en prévente, tandis que d’autres en ont acheté sur place. 

Un total de 28 groupes ont été guidés dans les sentiers du CINLB où ils ont rencontré différents personnages de la forêt avec, à la toute fin, une rencontre avec le père Noël. 

L’équipe responsable de l’organisation a dépoussiéré les costumes des dernières années pour l’occasion et des déguisements de monarques se sont ajoutés cette année. 

Il s’agissait en même temps d’un clin d’œil à la Fête des monarques, qui se déroule chaque automne au CINLB, bien que le lien n’était pas nécessairement recherché. 

« On veut toujours que ce soit éducatif », souligne Marianne Labrie, qui organisait l’activité. Même si le mercure était plus bas que lors des derniers jours, le soleil et les étoiles étaient de la partie.