Les dollars Cowansville ont été lancés, vendredi matin, en compagnie de Mélanie Gobeille, directrice générale de la CCB-M, Sylvie Beauregard, mairesse de Cowansville, et Nadine Boire, directrice générale de la caisse Desjardins de Brome-Missisquoi.
Les dollars Cowansville ont été lancés, vendredi matin, en compagnie de Mélanie Gobeille, directrice générale de la CCB-M, Sylvie Beauregard, mairesse de Cowansville, et Nadine Boire, directrice générale de la caisse Desjardins de Brome-Missisquoi.

Des dollars Cowansville pour acheter à Cowansville

Cynthia Laflamme
Cynthia Laflamme
Initiative de journalisme local - La Voix de l'Est
La Ville de Cowansville a trouvé une nouvelle façon de mousser l’achat local. Les dollars Cowansville qui pourront être utilisés chez 44 entreprises locales ont été lancés, vendredi matin.

D’ici au 19 juillet, les consommateurs sont invités à acheter 100 $ en dollars Cowansville, qui ont comme équivalence les cartes cadeaux, et recevront 20 $ supplémentaires remis par la Ville. L’argent, déjà imprimé, sera distribué après la campagne de vente, directement dans les locaux de l’hôtel de ville, ouverts depuis peu. Un maximum de 12 500 $ est disponible.

« À la suite d’une rencontre virtuelle avec nos commerçants, on sentait qu’on avait besoin de leur donner un coup de pouce, explique la mairesse Sylvie Beauregard. On savait que les dollars de la Chambre de commerce de Brome-Missisquoi (CCB-M) existaient déjà, mais c’était pour dépenser dans les commerces de la région. On voulait spécifiquement aider nos gens, à Cowansville. L’idée a germé chez nous, on l’a partagé à la chambre de commerce et de fil en aiguille ce beau projet a abouti ce matin. »

Seuls les commerces cowansvillois membres de la CCB-M qui ont accepté de participer pourront recevoir ces billets spéciaux. Si la vente de l’argent est limitée dans le temps, il sera possible de prendre son temps pour dépasser les dollars Cowansville.

Somme doublée pour un organisme

Afin de bonifier la campagne, qui ne durera qu’un mois, la Caisse Desjardins de Brome-Missisquoi a rejoint les deux premiers partenaires pour apporter un volet caritatif au programme. 

L’institution financière doublera le montant distribué, jusqu’à concurrence de 25 000 $, pour en faire don à la Cellule Jeunes et Familles de Brome-Missisquoi qui souhaite démarrer un projet de dépannage de meubles.

La caisse souhaitait elle aussi donner un coup de main à l’économie et épauler plus spécifiquement des marchants de Cowansville. 

« C’est super intéressant d’avoir un organisme pour lequel ça pouvait vraiment avoir un impact, souligne la directrice générale de la caisse, Nadine Boire. On a vraiment cogité tout le monde ensemble pour voir quels organismes on pouvait aider par rapport à un besoin. On en a vu, des besoins, émerger pendant la crise sanitaire. On voit les besoins les plus criants. Il y a eu tout le volet de banque alimentaire pour lequel on s’est beaucoup impliqué. Et ça, l’aspect d’avoir des meubles, ça manquait. »

Retour du dépannage

La Cellule Jeunes et Familles a déjà offert un service de dépannage de meubles, mais a dû y mettre fin en raison de contraintes d’espace. 

« Ça prend de la place, des meubles, et on a vraiment des locaux très très petits. Ce qu’on espère, c’est une relocalisation. On est en train de travailler là-dessus pour nous permettre d’avoir l’espace et l’aménagement qu’il faut pour avoir ce service-là, qui est essentiel. Ce qu’on nous offre aujourd’hui va grandement nous aider à trouver cet espace-là, se réjouit Lise Roy, directrice de l’organisme. L’aide est vraiment inespérée ! J’ai rarement vu une aussi grande considération pour les gens les plus vulnérables qu’à Cowansville et c’est vraiment très apprécié. » 

Les gens qui veulent se départir de meubles dans un organisme, en ce moment, doivent contacter SOS Dépannage, à Granby. Même chose pour les familles démunies qui souhaitent en acheter à faible coût.

« On a tellement de demandes de gens qui veulent donner des meubles et de personnes dans le besoin ! On utilise notre page Facebook et on réussit à en placer quelques-uns. Mais sur Facebook, ce n’est pas nécessairement la clientèle la plus vulnérable qui va l’avoir. Alors que dans nos locaux, on est en intervention et on s’assure que les gens sont réellement dans le besoin.»

Les acheteurs de dollars Cowansville ne peuvent qu’acheter une tranche de 100 $.