Une quinzaine de propriétaires de doberman ont participé à un rassemblement en l’honneur de cette race de chien à Granby, dimanche après-midi.

Des dobermans et leurs maîtres réunis à Granby

Une quinzaine de propriétaires de doberman étaient de passage à Granby pour permettre aux animaux et à leurs maîtres de socialiser. Ils sont plus d’un millier au Québec à partager sur les réseaux sociaux leur passion pour cette race de chien qui a souvent mauvaise presse.

« Le doberman, c’est souvent un chien que l’on voit agressif dans les films. Les gens pensent que c’est un animal agressif, mais c’est tout le contraire », assure Mélanie Cabana, propriétaire d’un doberman et hôte de la rencontre.

Celle-ci a accepté d’accueillir des propriétaires de doberman venus d’un peu partout au Québec sur un terrain familial de la rue Guertin.

Au menu: un brin de jasette et l’occasion de laisser courir librement les bêtes en campagne.

Médias sociaux

L’organisatrice de la rencontre, Fanny Fortier, résidente de Terrebonne, a convié via les réseaux sociaux les propriétaires de chiens doberman de partout au Québec comme elle l’a déjà fait à quelques reprises depuis la dernière année.

« À la base, j’avais utilisé les médias sociaux pour partager la situation de mon chien Dexter qui était atteint d’un cancer des os. J’ai organisé une levée de fonds pour aider à payer les traitements et l’amputation de sa patte. En octobre, nous avons organisé une première marche pour rendre hommage à Dexter », raconte Fanny Fortier.

Depuis, la communauté s’est soudée et elle se partage des trucs.

« Nous avons tous quelque chose en commun parce qu’on aime les dobermans. Souvent, les gens qui ont un premier doberman vont continuer avec cette race de chien. Ce sont des chiens doux, qui ont une âme et qui sont très fidèles et affectueux », confie Louise Pelletier.

Si la plupart des participants se connaissaient déjà avant la rencontre à Granby, le groupe a accueilli chaleureusement de nouveaux visages et... un nouveau museau.