Des dizaines de personnes à la Nuit des sans-abri

La 16e Nuit des sans-abri a encore été cette année un grand succès dans la région. Si le parc Miner a accueilli des dizaines de personnes sensibles à la cause de l’itinérance dans la région, difficile cependant d’évaluer leur nombre vendredi soir.

Certains ne s’y sont arrêtés que quelques instants et d’autres y ont passé quelques heures auprès des foyers allumés pour réchauffer les passants. 

Au menu, prises de parole, activité de construction d’abris de fortune et musique, le tout dans l’objectif de conscientiser les participants sur la réalité de l’itinérance dans la région. 

« Ici, on fait souvent face à une itinérance qui est moins visible que dans les grands centres. Oui, il y a des gens dans la rue, mais il y aussi des gens qui n’ont pas de toit et qui sont hébergés chez des amis », explique Kim Verreault, coordonnatrice du Groupe actions solutions pauvreté (GASP) qui organise la Nuit des sans-abris à Granby. 

Camelot de l’itinéraire et porte-parole officieux de l’itinérance dans la région, Bertrand Derome tenait à être sur place pour soutenir la cause et encourager un maximum de personnes de la rue à prendre part à l’événement. 

« Ce n’est pas facile de se sortir de la rue, reconnaît-il. Il faut travailler extrêmement fort sur soi-même, être tenace et faire attention toute sa vie après. » D’autres Nuit des sans-abri se déroulaient simultanément à Waterloo et Cowansville.