Les histoires des clients insatisfaits sont similaires : après avoir passé une commande pour divers équipements équins et effectué le plein paiement par virement­ bancaire, ils attendent quelques semaines, parfois des mois... puis rien. Des pertes allant de quelques centaines à plusieurs milliers de dollars, selon les cas.
Les histoires des clients insatisfaits sont similaires : après avoir passé une commande pour divers équipements équins et effectué le plein paiement par virement­ bancaire, ils attendent quelques semaines, parfois des mois... puis rien. Des pertes allant de quelques centaines à plusieurs milliers de dollars, selon les cas.

Des clients exigent réparation à un fournisseur de matériel équin

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Mises en demeure, plaintes à la Sûreté du Québec et réclamations à la Cour des petites créances : plusieurs dizaines de clients insatisfaits tentent d’être remboursés pour l’achat d’équipements équins qu’ils n’ont jamais reçus de la part d’un entrepreneur de la région de Québec, Carl Pitl. Celui-ci allègue plutôt être aux prises avec des retards dans ses livraisons et faire les frais d’une campagne de harcèlement en ligne.