Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La mascotte Basilic accompagnait Marie-Ève Collin, chef corporatif et Manon Lafrance, directrice structure de prix chez Dubé Loiselle
La mascotte Basilic accompagnait Marie-Ève Collin, chef corporatif et Manon Lafrance, directrice structure de prix chez Dubé Loiselle

Des cartes de Noël pour briser l’isolement des aînés

Nicolas Bourcier
Nicolas Bourcier
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
Le temps des Fêtes s’annonce difficile pour les aînés isolés dans les résidences de la région. Question de leur apporter un peu de réconfort, les employés du distributeur alimentaire de Granby, Dubé Loiselle, ont décidé de leur écrire des cartes de Noël personnalisées. Ils invitent les autres entreprises de la région à leur emboîter le pas pour qu’un maximum d’aînés puisse profiter de l’initiative.

«L’idée est d’envoyer de douces pensées à ces gens même si nous ne les connaissons pas, simplement pour leur souligner qu’on pense à eux», explique la chef corporatif chez Dubé Loiselle, Marie-Ève Collin. C’est une publication Facebook d’une résidence qui invitait les gens à envoyer des messages aux résidents pour le temps des Fêtes qui a motivé Marie-Ève et ses collègues.

L’entreprise Dubé Loiselle compte plusieurs résidences pour aînés parmi ses clients, dont la résidence Saint-Charles située sur la rue du même nom à Granby, qui a accepté avec joie de participer au projet.

«On a demandé à tous les employés d’écrire un mot dans une carte, mais de ne pas simplement écrire une phrase et d’y mettre leur touche pour de rendre ça personnel », précise-t-elle, ajoutant que plusieurs ont joint une photo d’eux et de leur famille au message pour que le destinataire en connaisse un peu plus sur eux.

Les cartes seront livrées par nul autre que le père Noël et son lutin, qui s’arrêteront à la résidence de la rue Saint-Charles en fin de journée le samedi 12 décembre après avoir complété la distribution des cadeaux destinés aux enfants des employés de l’entreprise.

Défi lancé aux autres entreprises locales

«Si chacun des employés dans les entreprises du coin prenait le temps d’écrire une carte de Noël à une seule personne, nous croyons que cela ferait une belle vague d’amour pour le temps des Fêtes en ces temps de pandémie», ajoute Marie-Ève Collin.

Les entreprises qui souhaitent relever le défi peuvent entrer en contact avec Mme Collin par courriel (m.collin@dubeloiselle.ca) ou en contactant l’entreprise Dubé Loiselle, qui les référera aux personnes responsables dans les maisons pour aînés de la région avec qui ils sont en contact.