Des canettes seront ramassées dimanche à Cowansville pour que la Cabane à chat puisse faire traiter les chats qu’elle rescape.
Des canettes seront ramassées dimanche à Cowansville pour que la Cabane à chat puisse faire traiter les chats qu’elle rescape.

Des canettes pour soigner les chats

Cynthia Laflamme
Cynthia Laflamme
Initiative de journalisme local - La Voix de l'Est
Une grande collecte de canettes se tiendra ce dimanche, dans le stationnement du Lebeau à Cowansville, afin de permettre à la Cabane à chat de poursuivre ses activités. De 10 h à midi, les canettes consignées seront ramassées puis entreposées jusqu’à ce qu’elles puissent être ramenées en magasin.

«C’est pour amasser des fonds afin d’aider à payer les frais du vétérinaire, explique Nathalie Laveault, fondatrice de l’organisme. Quand on n’a pas de fonds, on ne peut pas prendre plus de minous.»

La Cabane à chat n’a pas de locaux et fonctionne uniquement avec des familles d’accueil qui prennent les chats abandonnés durant la transition vers leur nouvelle famille. Pendant cette transition, les chats sont examinés par un vétérinaire pour s’assurer qu’ils n’ont pas de maladie, puis ils sont vaccinés et stérilisés.

L’organisme, opéré seulement avec des bénévoles dévoués à Cowansville et à Granby, ne profite d’aucune subvention. Et comme les activités-bénéfices ne peuvent pas se tenir, le conseil d’administration a dû trouver une autre source de financement.

Les activités ont recommencé tranquillement, mais il n’est pas possible, pour le moment, de procéder à des adoptions. Mme Laveault doit visiter les familles qui veulent adopter pour s’assurer qu’elles sont en mesure de prendre soin d’un chat, dont l’espérance de vie peut atteindre 18 ans, et qu’elles sont sérieuses dans leur processus d’adoption.

«On a eu plus d’appels dernièrement, constate la fondatrice. Pas nécessairement parce que les gens abandonnaient leur chat, mais plutôt parce que plus de gens sont chez eux et remarquent les chats errants.»

En attendant le retour des adoptions, des familles d’accueil en prennent soin et leur permettent d’avoir une vie paisible et une certaine routine. Ils doivent tout de même être vus par un vétérinaire.

Pour faire un don direct à l’organisme, il faudra être patient. Le processus pour avoir le droit de remettre un reçu pour les impôts est en cours grâce au travail des membres du conseil d’administration. Il est toutefois possible de communiquer avec la Cabane à chat pour faire un don directement au vétérinaire avec qui l’organisme fait affaire.