Samuel Dupont, sa conjointe Samia Rafaa et Patcy Blanchette, copropriétaire de Granby nutrition suppléments et de Aliments Wave 2 go, ont préparé les boites cadeau pour trois familles ayant des difficultés financières. Les boites sont distribuées ce samedi.

Des cadeaux qui font du bien

Trois familles doivent recevoir ce samedi un panier cadeau contenant notamment de la nourriture et des repas préparés congelés. Une initiative d'un jeune entrepreneur de Granby, Samuel Dupont.
L'idée lui est venue il y a quelques jours lorsqu'un ami et client a voulu payer son travail en crédit pour des produits de sa boutique, Granby nutrition suppléments. « J'ai décidé qu'avec le crédit je pourrais donner des repas préparés de Wave 2 Go, qui sont des produits riches en protéines et équilibrés, raconte le propriétaire de Ventilo Exp'air. J'ai demandé à Patcy (Blanchette, copropriétaire de la boutique et des Aliments Wave 2 go) si elle ne pouvait pas me les donner au coûtant ; elle a même décidé d'en donner un peu plus. »
Son initiative a pris d'encore plus grandes proportions lorsque d'autres entreprises ont accepté de donner, que ce soit de la viande, de l'épicerie ou encore des coupons pour des vêtements usagés.
« On a appelé Partage Notre-Dame et j'ai demandé aux intervenantes si elles ne pouvaient pas me trouver des personnes qui ont des difficultés économiques, qui veulent vraiment s'en sortir et qui ont des enfants. Elles nous en ont trouvé trois. » Ainsi, la maman d'un enfant handicapé, un père monoparental de trois adolescents et la mère de trois enfants seront gâtés à temps pour le jour de l'An.
Selon M. Dupont, les trois familles étaient très contentes de recevoir son appel. En discutant avec eux, il a su que le congélateur des trois ménages était vide et donc prêt à recevoir toute la viande et quelques dizaines de repas congelés. Il croit que ces familles profiteront d'une ambiance plus conviviale en venant chercher leur boite elles-mêmes que lors d'une livraison durant laquelle les enfants peuvent prendre conscience des difficultés financières de leurs parents. 
M. Dupont tient à souligner qu'il ne cherche pas à avoir des déductions de dépenses en impliquant son entreprise comme d'autres de Granby. « Quand on donne de la nourriture de même et notre temps personnel, on ne peut pas mettre ça dans nos dépenses. » 
« C'est du temps qu'on a pris et ça a donné ça, dit-il en montrant fièrement les trois boites enrobées de papier de Noël. C'est le fun parce que je ne pensais pas qu'il y aurait autant de monde qui allait embarquer. Au début je m'attendais à 30 repas. » C'est plutôt une centaine qui seront remis ce samedi matin. 
Dans ces boites, on trouve du papier de toilette, du savon à lessive et diverses denrées. Lors de la remise des cadeaux, la viande et les repas y seront ajoutés. Des vêtements seront aussi donnés plus tard en janvier, lorsqu'ils seront reçus.
Samuel Dupont compte bien répéter l'expérience. « La prochaine fois, on va peut-être s'y mettre un mois d'avance. Il n'y a rien de coulé dans le béton, mais ça fait du bien de faire ça », conclut celui qui est lui-même le papa d'un jeune garçon.