Lauralie Tanguay et Étienne Bélanger ont mis sur pied Les ensembles Kädos, des paquets-cadeaux mettant en valeur des produits québécois.
Lauralie Tanguay et Étienne Bélanger ont mis sur pied Les ensembles Kädos, des paquets-cadeaux mettant en valeur des produits québécois.

Des boîtes-cadeaux 100% québécoises

Billie-Anne Leduc
Billie-Anne Leduc
La Voix de l'Est
Étienne Bélanger et Lauralie Tanguay, respectivement âgés de 17 et 16 ans, ont l’entrepreunariat dans le sang. Nés d’une idée commune, ils ont créé Les ensembles Kädos, des paquets-cadeaux qui mettent en valeur des produits du Québec.

«Je suis passionné par l’entrepreunariat et par les produits québécois, indique Étienne Bélanger, qui a remporté la distinction «meilleur président d’entreprise», dans le cadre du programme J’entreprends la relève, l’an passé. On a tellement des belles entreprises. Dès qu’on me dit que ça vient d’ici, j’accroche!»

Lui et sa partenaire d’affaires et amie Lauralie Tanguay, qui a pour sa part obtenu les honneurs dans la catégorie vice-présidente marketing, ont décidé d’unir leurs forces et de créer Les ensembles Kädos, des boîtes à thème contenant des produits 100% québécois, qui «réinventent le cadeau», qu’on peut s’offrir à soi-même ou à un proche.

Trois boîtes, soit «ton p’tit geste vert» (écologie), «offre toi le meilleur (relaxation) et «thé tu bien?» (thés) sont dès à présent disponibles sur le site web www.lesensembleskados.ca, lancé mardi soir sur diverses plateformes et réseaux sociaux. Ils sont respectivement aux prix de 56$, 60$ et 43$.

Par ailleurs, deux dollars amassés sur les ventes de «ton p’tit geste vert» seront remis à des organismes oeuvrant pour l’environnement.

Trois boîtes sont disponibles: «ton p’tit geste vert» (écologie), «offre toi le meilleur (relaxation) et «thé tu bien?» (thés).

Valoriser l’achat local

Le goût de partager les produits d’ici est ce qui a principalement motivé ces deux jeunes Granbyens à créer cette offre de produits unique.

«J’aime la proximité que l’achat local crée. Les gens et les entreprises québécoises avec qui on fait affaire sont vraiment généreux, ils nous conseillent et sont ouverts à partager leur expertise avec nous. C’est comme une grande famille!», mentionne Lauralie Tanguay, qui entreprendra des études en Gestion internationale au Cégep de Longueuil en septembre.

Plus que jamais, surtout en temps de pandémie, l’importance de l’achat local se fait sentir, note M. Bélanger. Ayant davantage de temps libre depuis le début de la pandémie, et voyant le grand besoin et l’engouement croissant des gens pour l’achat québécois, Étienne et Lauralie ont pu mettre les bouchées doubles ces dernières semaines afin de pouvoir lancer, mardi soir, leur entreprise, sous forme de «live» Facebook.

«Je suis vraiment content de pouvoir utiliser mes expériences passées en entrepreunariat avec Les ensembles Kädos. J’ai toujours eu beaucoup de projets, et je crois que celui-ci va plaire aux gens», dit celui qui s’occupe davantage de la partie marketing web et communications, alors que sa coéquipière travaille sur la production et la distribution.

Afin de se procurer les produits de ces jeunes entrepreneurs de Granby, il suffit de commander en ligne sur le site web. La livraison à l’intérieur de la ville de Granby est assurée par Étienne Bélanger et Lauralie Tanguay. Les produits ne sont disponibles qu’au Québec, pour l’instant, moyennant des frais de livraison.

«Mon grand rêve serait de faire connaître les produits québécois à l’international», rapporte Mme Tanguay.