Postés près des frontières de Stanstead, de Saint-Bernard-de-Lacolle et de Saint-Armand, les policiers rencontreront ces Québécois pour les sensibiliser à l’importance de respecter l’isolement obligatoire de 14 jours.
Postés près des frontières de Stanstead, de Saint-Bernard-de-Lacolle et de Saint-Armand, les policiers rencontreront ces Québécois pour les sensibiliser à l’importance de respecter l’isolement obligatoire de 14 jours.

Des agents de la SQ interpellent les voyageurs aux douanes

Des agents de la Sûreté du Québec (SQ) interviendront toute la fin de semaine auprès des voyageurs arrivant des États-Unis. Postés près des frontières de Stanstead, de Saint-Armand et de Saint-Bernard-de-Lacolle, les policiers rencontreront ces Québécois pour les sensibiliser à l’importance de respecter l’isolement obligatoire de 14 jours.

« On leur rappelle que depuis le 13 mars, le gouvernement du Québec a déclaré l’état d’urgence sanitaire, précise la porte-parole pour la SQ, Ingrid Asselin. Les citoyens qui entrent au Québec doivent être placés en isolement. On les sensibilise par rapport aux rassemblements, à la visite, etc. »

Pourquoi avoir choisi ces trois postes douaniers particulièrement? « On sait que beaucoup de voyageurs passent par là. Plusieurs snowbirds savent ce qu’il se passe et ont prévu leur retour. Ce que je constate, c’est que la majorité est au courant. Il faut répéter les messages, il faut respecter ces règles », mentionne Mme Asselin, expliquant que les agents sont postés près des douanes depuis environ 9 h 30 samedi matin. Ils y seront jusqu’à l’heure du souper et répèteront l’exercice dimanche.  

Des précautions sont prises par les policiers pour ne pas être infectés. « On garde la distance suggérée. Les gens restent dans leur véhicule, donc on n’est pas très près d’eux. Tous les policiers ont des gants, du Purell et des masques si c’est nécessaire. On redemande si les voyageurs ont des symptômes grippaux. La question est aussi posée par les services frontaliers », assure la porte-parole.