«On veut sensibiliser les gens au fait que s’ils sont en télétravail à l’intérieur de leur maison ou à l’extérieur sur leur ordinateur, ils ne sont pas en train de surveiller leurs enfants», fait valoir la chef de section aquatique, Léa Désautels.
«On veut sensibiliser les gens au fait que s’ils sont en télétravail à l’intérieur de leur maison ou à l’extérieur sur leur ordinateur, ils ne sont pas en train de surveiller leurs enfants», fait valoir la chef de section aquatique, Léa Désautels.

Des activités à Granby pour prévenir la noyade

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
Alors que le nombre de noyades est en hausse cet été au Québec, la division aquatique de la ville de Granby a préparé trois activités pour inciter la population à la vigilance, dans le cadre de la Semaine nationale de prévention de la noyade.

Le premier rendez-vous, sous le thème «Surveille-moi, pas ton téléphone», est prévu ce mardi de 16h à 18h à la piscine extérieure Horner, située rue Laval.

«Cette année, avec la COVID, beaucoup de parents sont en télétravail. Plusieurs familles ont aussi fait l’acquisition d’une piscine. (...) On veut sensibiliser les gens au fait que s’ils sont en télétravail à l’intérieur de leur maison ou à l’extérieur sur leur ordinateur, ils ne sont pas en train de surveiller leurs enfants», fait valoir la chef de section aquatique, Léa Désautels.

Deux autres activités, «Sois aquabon, reste avec un ami» et «Porte ton VFI en embarcation», sont également à l’agenda mercredi et jeudi à la piscine Horner, de 16h à 18h. Le nombre de places est limité. Mais si le nombre de participants est élevé, plus d’un groupe sera formé. Les personnes intéressées n’ont qu’à se présenter sur place, explique Léa Désautels.

Selon elle, les activités s’adressent autant aux enfants qu’aux adultes. Tous devraient y trouver leur compte.

«La thématique cette année de la Semaine nationale de prévention de la noyade au Québec est: La noyade est évitable. On veut éduquer la population. On va par exemple parler de l’importance de suivre des cours de natation pour avoir de bonnes habiletés. On fait aussi une distinction entre savoir nager et savoir se baigner», relève la chef de section aquatique.

Selon les statistiques de la Société de sauvetage, 55 noyades ont été recensées au 21 juillet 2020, comparativement à 37 à pareille date en 2019. D’où l’importance et la pertinence, selon Léa Désautels, de souligner la Semaine nationale de prévention de la noyade.