Abercorn perd son directeur général.

Départ du DG d'Abercorn

La municipalité d'Abercorn se retrouve sans directeur général. Paul McKeogh a quitté ses fonctions vendredi, citant des incompatibilités avec certains membres du conseil.
« Je m'entends bien avec le maire et la plupart des conseillers. Mais il y a des problèmes avec d'autres. On en a discuté et d'un commun accord on a décidé de mettre un terme à mon contrat », a expliqué M. McKeogh.
Le fonctionnaire n'a pas voulu nommer les conseillers avec lesquels il peinait à travailler ou les causes de leurs divergences. « On avait chacun des problèmes de notre bord à travailler ensemble. Mais je ne veux pas en faire un plat », a-t-il dit, assurant ne pas quitter dans l'amertume.
M. McKeogh a 71 ans. Il avait en tête de continuer encore quelques années. Il admet cependant que le temps était propice à un départ, les tâches de directeur général s'étant alourdies. « C'est devenu très complexe avec tous les règlements et toutes les lois. On n'a pas beaucoup de ressources non plus pour s'occuper de tout ça. »
Le maire Jean-Charles Bissonnette va se rappeler du dévouement de M. McKeogh. « Il a été un très bon directeur général. Il avait à coeur les intérêts des citoyens et de la municipalité. Ce n'est pas un poste facile. Il y a beaucoup de responsabilités, mais peu de ressources. »
Entré en poste en avril 2013, M. McKeogh est arrivé en pleine année électorale. Il quitte alors que la municipalité se dirige vers des élections générales en novembre. « Ça va laisser le temps au nouveau directeur général de se préparer. Il va devoir organiser les élections », souligne-t-il.
Les candidats ont jusqu'au 12 avril pour faire parvenir leur candidature à la municipalité pour le poste.
M. McKeogh quitte avec une indemnité de départ. Il n'a pas voulu dévoiler le montant.