Marcela Lopez est la nouvelle propriétaire de la boutique Fleurs et Passion, après avoir travaillé près de deux ans avec Diane Loignon, qui possédait le commerce depuis 1996.
Marcela Lopez est la nouvelle propriétaire de la boutique Fleurs et Passion, après avoir travaillé près de deux ans avec Diane Loignon, qui possédait le commerce depuis 1996.

D’employée à propriétaire de Fleurs et Passion

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
Certaines rencontres peuvent changer le cours d’une vie. Parlez-en à Marcela Lopez. Elle est désormais propriétaire du fleuriste Fleurs et Passion à Granby, après avoir travaillé près de deux ans avec Diane Loignon, qui possédait le commerce depuis 1996.

« C’est comme un ange pour moi », lance Mme Lopez, d’origine colombienne.

Les deux femmes se sont rencontrées en mai 2018, lorsque Marcela Lopez a répondu à une offre d’emploi. Mme Loignon, également copropriétaire de Sublime Fleuriste situé boulevard Leclerc, se souvient que la candidate avait des difficultés à s’exprimer en français et, surtout à l’écrire. La maîtrise du français écrit est essentielle pour un fleuriste afin entre autres d’être en mesure de transcrire sur les cartes de souhaits les messages qui sont dictés lors des commandes téléphoniques, relève Diane Loignon.

Mais le courant a visiblement passé entre les deux, car la fleuriste a décidé d’assumer les coûts d’un professeur de français pour aider son employée à acquérir une plus grande maîtrise de la langue de Molière.

« Elle avait l’air d’une bonne personne, disponible. Elle voulait apprendre. C’est tellement difficile d’avoir du bon personnel, motivé », fait valoir Mme Loignon qui souligne également l’amour de Marcela Lopez pour les plantes.

« C’est quelque chose que j’ai dans les veines. Je faisais beaucoup de décoration dans mon pays », raconte la principale intéressée, qui s’est établie à Granby lors de son arrivée au Québec il y a 14 ans.

Surprise

C’est d’ailleurs cette passion pour les fleurs et les plantes qui a incité un jour Marcela Lopez à lancer à Mme Loignon de penser à elle lorsqu’elle souhaiterait vendre Fleurs et Passion, qui a pignon sur la rue Principale.

Mais jamais elle n’aurait cru que sa patronne la prendrait ainsi au mot. « Je pensais à long terme. Mais c’est arrivé beaucoup plus vite que ce que j’avais pensé », laisse tomber la Granbyenne de 35 ans qui dit avoir réfléchi durant quelques jours avant de décider de se lancer dans l’aventure.

Plusieurs formalités administratives ont dû être remplies. « Mais on a réussi », se réjouit celle qui est officiellement propriétaire depuis une semaine.

Marcela Lopez a occupé d’autres emplois au cours des dernières années. Elle a aussi rencontré des embûches dans sa vie personnelle. Mais elle a désormais l’impression d’être sur son X.

À sa boutique, elle peut compter sur la collaboration de son conjoint, Ramiro Medina, dit-elle. Ses deux adolescentes seront aussi appelées à donner un coup de main les fins de semaine, raconte-t-elle.

Autres projets

Diane Loignon affirme que le commerce de la rue Principale est « bien établi ». « Il y a un magasin comme ça depuis 1970 sur la rue Principale. Avant, ça s’appelait Luc Roy Fleuriste. Il était situé en avant de l’église Ste-Famille. On l’a déménagé un peu plus bas quand on l’a acheté. C’est un magasin qui existe depuis longtemps. Il a sa clientèle. Il y a une vie au centre-ville », relève celle qui dirige Sublime Fleuriste avec son conjoint, André Loignon, et leurs filles.

C’est parce que les dirigeants de l’entreprise familiale ont des projets pour Sublime Fleuriste, dont le voisinage prend une nouvelle allure avec la proximité du nouveau CHSLD en construction, boulevard Leclerc, qu’ils ont décidé de se départir de leur deuxième commerce. « On a toutes sortes de projets. On voulait regrouper nos activités sur le boulevard Leclerc », souligne Mme Loignon sans élaborer pour le moment sur la nature des projets envisagés.