Déménagement de La Voix de l'Est: une boîte à souvenirs

J’ai commencé à travailler avec la merveilleuse équipe de La Voix de l’Est il y a exactement cinq ans et demi. J’ai grandi à Granby et je suis passée des centaines de fois devant le fameux 76, rue Dufferin. Mais y entrer par la porte arrière, quel privilège !

Ça fait cliché de dire que nous sommes une famille, mais il n’y a pas de mot plus juste pour nous représenter. Depuis des mois, tout le monde travaille fort pour arriver à garder cette grande famille unie. Et plus que jamais. J’ai la chance d’y avoir trouvé des gens de cœur qui aiment leur métier autant que moi. Imaginez : en plus d’aimer ce qu’on fait, on aime avec qui on le fait, ce qui n’a pas de prix. 

Ensemble, on se préparait à déménager. Mais la pandémie en a voulu autrement... Ce grand déménagement auquel nous pensions tous participer pour tourner la page de belle façon s’est déroulé en suivant les règles strictes de distanciation sociale.

J’aurais tellement aimé passer cette journée avec ma gang du journal à rire et à nous rappeler tous ces beaux moments passés entre ces quatre murs. La nostalgie m’a habitée toute la journée. Je pensais à l’avant, à la suite. 

Je vais m’ennuyer du 76, Dufferin, de notre magnifique vue sur le parc et des fous rires du vendredi après-midi. La vie au journal sera désormais différente, mais j’ai espoir que nous saurons nous créer de nouveaux souvenirs dans nos nouveaux locaux du 158, rue Principale. Toujours à Granby. 

Dans le respect des consignes sanitaires, nous maintenons toutefois toujours le télétravail. Nous découvrirons nos nouveaux locaux — et les ferons découvrir aux visiteurs — lorsqu’il sera recommandé de le faire. En attendant, chers lecteurs, vous êtes invités à communiquer avec nous par courriel ou par téléphone.

Texte et photo par Julie Catudal, photographe à La Voix de l'Est