De façon générale, les paniers contiennent de 8 à 12 variétés de légumes, parfois plus à l'apogée des récoltes au mois d'août.

Déjà le temps de réserver son fermier de famille

Le temps des récoltes nous paraît encore loin et pourtant, il est déjà temps de réserver les services d'un fermier de famille. Pour s'assurer d'avoir accès à des paniers de légumes bio pour l'été, qui arrive à grands pas, mieux vaut tout de suite en faire la demande.
Inspiré d'un mouvement né au Japon, le concept d'Agriculture soutenue par la communauté (ASC) a été mis sur pied par Équiterre au Québec. L'objectif, lorsque ce projet a démarré en 1995 à Montréal, était d'offrir un approvisionnement en produits frais et biologiques aux consommateurs, en plus d'encourager l'économie locale.
Aujourd'hui, on peut dire que le concept d'ASC a fait boule de neige. Partout à travers la Belle province, il y a maintenant 100 fermes qui offrent des paniers de légumes bio durant la période estivale, dont 27 seulement en Montérégie. De plus, on retrouve environ 500 points de distribution, et 94 de ces endroits se situent dans la région. Plus de 35 000 consommateurs ont joint le mouvement.
La fraîcheur des aliments, souvent livrés le jour même de leur récolte, ainsi que la certification biologique des producteurs, expliqueraient le succès du mouvement des fermiers de famille, pense Alexandre Bancarel, chargé de projet d'ASC.
D'ailleurs, l'aspect bio est primordial dans ce réseau de fermiers de famille. D'une part, Équiterre tient à ce que les consommateurs aient accès à des produits sains. D'autre part, l'organisme veut encourager une production respectueuse de l'environnement au Québec.
Tous les détails dans notre édition de samedi