Le Domaine Tomali-Maniatyn a été détruit par le feu le 15 janvier. Une campagne de sociofinancement a été lancée par des amis pour aider les propriétaires dans cette épreuve.

Déjà 30 000 $ d’amassés pour le Domaine Tomali-Maniatyn

Des amis des propriétaires du luxueux Domaine Tomali-Maniatyn, rasé par les flammes le 15 janvier, ont récemment lancé une campagne de sociofinancement en ligne. En dix jours, plus de 30 000 $ ont été amassés.

« Je sais qu’au début, c’est très difficile, en ayant tout perdu, de se retrouver financièrement, explique Catherine Grabska. Je ne sais pas quelle est leur situation au niveau des assurances, mais je sais qu’ils se sont retrouvés pratiquement sans rien. Étant donné que j’ai profité de leur grande générosité par le passé et que beaucoup de personnes se demandaient ce qu’elles pouvaient faire pour aider, je me suis lancée là-dedans. »

Mme Grabska s’est d’abord assurée que les propriétaires, Alicja Uszinska et Tomasz Bedkowski, étaient à l’aise avec la démarche.

« Les gens ont embarqué. Au cours des dernières journées, j’ai parlé à Alicja et à sa fille et, encore une fois, ils ont dit merci beaucoup et ils étaient vraiment touchés, surtout par la générosité des gens. »

Le couple est pourtant assuré contre le feu, nous a-t-on confirmé. « Dans mon expérience à moi, je n’ai jamais vu d’assurance capable de tout couvrir, soutient Mme Grabska. Ils devront tout racheter, en partant des cuillères jusqu’aux meubles, en passant par les disques, les ordinateurs, les voitures. Tout. Le temps que tout se finalise avec l’assurance, même si la maison n’existe pas, il y a une hypothèque à couvrir. »

Temps difficiles

M. Bedkowski confirme que les temps sont difficiles. « Notre avenir est incertain. On n’a toujours pas de réponse de l’assureur. On se trouve dans une situation difficile. Notre principale source de revenus n’est plus là et il y a l’hypothèque et les factures à payer. Bientôt on va tomber dans une situation critique », raconte-t-il en entrevue. Heureusement, il dit recevoir un bon support moral de la part de ses proches, de sa clientèle et des gens de Sutton.

Il avait d’abord refusé l’aide proposée, mais après réflexion sur l’avenir, il a fini par l’accepter. Il souhaiterait reconstruire, mais la maison n’était pas assurée à sa pleine valeur.

« On a perdu tout le résultat du travail d’une vie. Et tous nos souvenirs. »

Les gens qui souhaitent contribuer peuvent trouver la campagne de sociofinancement sur le site Internet de Gofundme.

À lui seul, le bâtiment qui accueillait le gîte était évalué à plus de 1,5 million de dollars au registre foncier de la Ville de Sutton. Le Domaine Tomali-Maniatyn, qui offre une vue sur les montagnes, était ouvert depuis 2006, selon le site de l’entreprise. En plus d’offrir des séjours, le site accueillait des mariages et des événements corporatifs.

Tout s’est envolé en fumée le soir du 15 janvier. Vers 22 h, les pompiers avaient été alertés que des flammes étaient visibles dans le bâtiment de la rue Maple. Le gîte étant construit en bois rond, le feu s’est rapidement propagé. Cinq personnes étaient sur les lieux. Elles ont été alertées par les chiens qui ont entendu l’alarme avant tout le monde. L’un des chiens, Bella, s’est ensuite enfui et n’a toujours pas été retrouvé.