« Le regard des enfants me réchauffe », a commenté le père Noël avant de prendre place à bord de son traîneau.

Défilé de Noël de Granby: le temps des Fêtes est lancé [PHOTOS]

Le coup d’envoi au temps des fêtes a été donné, samedi en fin d’après-midi, alors que le père Noël s’est amené à Granby dans le cadre du traditionnel défilé.

Quelque 25 000 personnes au cœur jeune se sont massées aux abords de la rue Principale pour voir passer une soixantaine de tableaux réunis sous le thème « Il était une fois... ». Un événement couronné de succès, selon le comité organisateur.

Il faut dire que la première bordée de neige importante a su installer un goût des fêtes.

« On a eu des années où on était quasiment dans les tropiques, alors cette année les gens ne peuvent pas dire qu’on n’a pas l’impression que Noël est arrivé », commente Fanny-Ysa Breton, codirectrice générale et responsable des événements chez Commerce Tourisme Granby région.

Sachant d’avance qu’il allait faire froid, mais beau, l’équipe a pu se préparer en conséquence. « J’ai six couches de vêtements ! lance le père Noël avant d’aller s’installer dans son traîneau. Mais juste le regard des enfants me réchauffe. »

Non loin de là, un train plein de jeunes chanteurs s’apprêtait à envoûter le public. La jeune Corine Beauregard était parmi eux. Élève à l’école Haute-Ville, elle fait partie de l’ensemble vocal La Voix des vents. Ses amies et elle étaient accompagnées de la troupe de chant L’Envol, de l’école secondaire L’Envolée. 

« On se prépare depuis septembre pour chanter les chansons de Noël », dit-elle.

Députés distributeurs de friandises

Les députés François Bonnardel (Granby) et Andréanne Larouche (Shefford) étaient aussi de la partie et distribuaient des bonbons aux enfants. Difficile de leur demander leurs impressions sur l’événement lorsqu’ils distribuent des bonbons aux enfants, mais ils se sont prêtés au jeu. « Bonjour ! Joyeuses fêtes ! Les enfants, partagez-vous ça ! s’enthousiasme M. Bonnardel, son sac plein de friandises. C’est une façon pour moi de rester proche du monde. Peu importe le rôle que j’ai à jouer. En 2007 j’étais là, 2012 j’étais là, 2019 je suis encore là ! »

« C’est mon premier défilé de Noël en tant que députée, confie Mme Larouche avant de lancer des bonbons. Noël, c’est toujours particulier. Comme députée, c’est magique. C’est tellement un temps de l’année qui est important... »

Environ 60 tableaux composaient le traditionnel défilé de Noël de Granby.

De tout âge

Il n’y a pas d’âge pour assister au Grand défilé de Noël de Granby. Sur les trottoirs, les visages étaient ceux d’enfants, d’adultes — fumant à quelques occasions cigarette ou cannabis, comme l’ont déploré certains sur Internet —, de grands-parents et même d’adolescents. 

Jessie et Francis, parents de deux enfants âgés de 5 et 8 ans, ont fait la route depuis Saint-Dominique pour voir les chars allégoriques. Pour eux, il s’agit d’un incontournable.

« C’est une tradition avec un couple d’amis. On vient ici avec les enfants chaque année parce que c’est le plus beau défilé dans les environs. »

Pour se préparer, « les enfants préparent une liste de souhaits à remettre au père Noël », poursuit Francis. Et ce n’est pas une bataille pour habiller les enfants chaudement avant de partir pour Granby.

« Quand ils voient les premiers personnages, les premiers chars, ils sont comme hypnotisés », se souvient-il.

La Granbyenne Christine est pour sa part bien installée dans sa chaise pliante, une couverture sur ses jambes. Devant elle, la poussette du bébé de la famille. « On est quatre. Le bébé, mes deux grandes filles et mon gars. Mon plus grand a dix ans et on vient chaque année depuis sa naissance, explique celle qui n’éprouve pas non plus de difficulté à préparer sa marmaille avant de partir pour le défilé. C’est la magie de Noël. C’est vraiment le fun et les enfants ont des bonbons, ils aiment bien ça. »

Un peu plus loin, les trois amis Josh, Zack et Émile regardent passer les tableaux, les deux premiers avec des souvenirs plein les yeux. « J’ai amené Émile de force, avoue Zack. Et moi je viens depuis que je suis tout petit. »

Josh est lui aussi un habitué. « J’aime surtout la musique », confie l’adolescent.

Josh et Zack sont si habitués que chaque nouveauté leur saute aux yeux. Comme cette mascotte de chocolat Kiss...

Succès

Comme l’année dernière, des activités gratuites se tenaient en après-midi, avant le défilé, à la bibliothèque Paul-O-Trépanier, au parc Miner et à la place Johnson. 

Les enfants pouvaient créer des cartes de Noël, ou encore jouer dans des jeux gonflables. Zoomobile, spectacles de musique, heure du conte et douceurs sucrées complétaient la programmation.

« Il y a eu beaucoup de monde aux activités. On est encore très contents cette année », souligne Fanny-Ysa Breton.

Des commerçants avaient aussi le cœur à la fête. Ils ont profité de l’occasion pour gâter les familles devant leurs portes.