La jeune porte-parole du Défi têtes rasées 2018, Kytanna, rase les cheveux de son père, Michel Delisle.

Défi têtes rasées: unis pour les enfants

Une cinquantaine de crânes ont été mis à nu aux Galeries de Granby dimanche, à l’occasion du Défi têtes rasées 2018. L’événement a permis d’amasser 47 300,55 $ en dons pour Leucan.

Des participants de tous les âges, novices ou habitués du Défi, ont défilé pour se faire raser les cheveux, et ce, dans le but d’amasser des dons pour les enfants atteints de cancer.

Année après année, le Défi têtes rasées présente plusieurs histoires touchantes, comme celle de la jeune porte-parole 2018, Kytanna, qui a 10 ans.

La fillette, aînée des quatre enfants de la famille, avait reçu un diagnostic de leucémie aiguë lymphoblastique (l’un des types de cancer touchant les cellules du sang) en février 2016. La famille au complet s’était alors rasé les cheveux, par solidarité avec leur fille aînée qui perdait les siens.

Depuis, Michel Delisle, le père de Kytanna, se laissait pousser les cheveux dans l’idée de se les raser uniquement à l’annonce de la rémission de la leucémie de sa fille — nouvelle qui est arrivée le 24 mai dernier, juste à temps pour le Défi de dimanche.

C’est d’ailleurs Kytanna qui a eu l’honneur de soulager son père de sa chevelure.

« Ça fait du bien ! », a spontanément lancé M. Delisle, une fois rasé. Il explique qu’ayant eu toujours les cheveux courts, et il n’avait aucune idée à quel point les cheveux longs pouvaient être « fatigants ». Le père s’engage néanmoins à les laisser repousser si une rechute de la maladie devait survenir, afin d’affronter l’épreuve avec elle. « C’est mon combat pendant le sien », résume-t-il.

Kytanna et son père ont amassé 270 $, mais leur histoire aura également mené à un second don de la part de l’employeur de M. Delisle, Julien Beauregard de l’entreprise Medtech. Celui-ci a convaincu trois de ses clients de donner 500 $ avec lui, soit un don total de 2000 $.

La jeune Kytanna affichant fièrement le montant récolté avec son père pour Leucan

Solidaire à huit ans
La générosité d’une autre fillette a également attiré l’attention lors de cette mouture du Défi. Alice, huit ans, a décidé d’offrir sa fête en cadeau — une demande qui n’avait pas manqué de surprendre sa mère, Pamela Boisvert.

Au début du mois de mars, Alice avait vu une publicité pour le Défi têtes rasées sur un napperon dans un restaurant. Après avoir demandé en quoi cela consistait, la jeune fille de Waterville a décidé qu’elle voulait participer à cet événement, qui aurait lieu le même jour que sa fête.

« On lui a demandé si elle était certaine — parce qu’elle ne pourrait pas changer d’avis —, mais elle n’a pas démordu depuis ce jour-là ! »

Les parents d’Alice ont alors contacté son école, pour s’assurer qu’il n’y aurait pas de problèmes d’intimidation, puis ils sont allés de l’avant avec la demande inattendue de leur fille.

« Ça a super bien été ! On a même eu un don-surprise de 500 $ de la part d’un inconnu... On a cherché à savoir c’est qui [sans succès], on n’aura pas pu le remercier, mais ça a fait exploser notre montant, et on était bien contents ! », précise sa mère.

L’objectif de départ était de 1000 $, mais Alice aura finalement réussi à amasser 1775 $.

« Elle est encore dans l’acceptation [de sa nouvelle coupe], et elle ne tripe pas quand on lui touche la tête, mais elle a vécu ça d’une super belle façon. Les gens de Leucan étaient très gentils, et on est vraiment fiers d’Alice », conclut Mme Boisvert.

LE ST-AMBROISE RECUEILLE 13 645 $

Le resto-pub St-Ambroise de Granby a remis la somme impressionnante de 13 645 $ lors du Défi têtes rasées de dimanche. 

Le Pastadon organisé par l’entreprise avait permis de récolter 4000 $. Le reste provient de dons individuels des clients, sollicités grâce à l’implication de tous les employés.