La 21e édition du Défi OSEntreprendre est lancée.

Défi OSEntreprendre: l’occasion de tester son plan d’affaires

La 21e mouture du Défi OSEntreprendre est lancée. Pour une quatrième année consécutive, les nouveaux entrepreneurs de la Haute-Yamaska pourront tester la solidité de leur plan d’affaires avec le volet local du concours. L’occasion pour eux de prendre de l’expérience et de faire connaître leur projet.

La barre est pour les représentants de la MRC de La Haute-Yamaska. L’an dernier, la qualité des projets soumis avait permis à la MRC de se classer en seconde position en Montérégie dans le cadre du volet « créations d’entreprises ». Pas moins de 32 projets d’affaires avaient été retenus par Entrepreneuriat Haute-Yamaska, organisme lié à Granby industriel qui gère le volet local du Défi.

« C’est l’occasion de tester son plan d’affaires, explique Carole Gatien, conseillère en communications pour Granby industriel. Lorsque les gens déposent leurs documents sur le site du défi OSEntreprendre, ça rentre directement chez nous. Mes collègues regardent le plan d’affaires et si le document n’est pas assez étoffé, on les appelle et on les encourage à corriger certains éléments s’ils veulent aller plus loin », explique-t-elle.

Pour être admissibles à cette catégorie, les entrepreneurs ne doivent pas encore avoir fait de vente avec leur entreprise.

Entrepreneuriat Haute-Yamaska espère encore passer le cap des 20 plans d’affaires cette année.

Rayonnement

Les projets soumis en Haute-Yamaska seront évalués par un jury composé d’experts issus de différents milieux, notamment du service d’aide aux entreprises, de l’industrie et du communautaire. « On s’assure d’avoir un jury varié parce que les gens qui déposent leur dossier proviennent de différents horizons », explique Carole Gatien.

L’an dernier, huit gagnants locaux ont participé au niveau régional et quatre d’entre eux se sont qualifiés pour la finale provinciale. Parmi ces entreprises, on comptait la librairie jeunesse Le repère, le parc évolutif Motion Park, la Distillerie de la chaufferie et les Sentiers boréals. Ces entrepreneurs de la Haute-Yamaska étaient toutefois repartis bredouilles de la finale.

Comme le souligne Patrick St-Laurent, copropriétaire du Motion Park, le Défi est une façon de faire ses premières armes dans le milieu entrepreneurial tout en donnant de la visibilité à son projet d’affaires. « Je me suis vite rendu compte que j’étais en train d’effectuer mon premier saut dans le monde des affaires. En quelques semaines, j’ai agrandi mon réseau de contacts à une vitesse incroyable », indique-t-il par communiqué.

En plus de la catégorie créations d’entreprises, le Défi OSEntreprendre comprend des volets consacrés à l’entrepreneuriat étudiant et aux entreprises établies depuis au moins 5 ans (Volet Réussite).

Les entrepreneurs intéressés ont jusqu’au 12 mars à 16 h pour déposer leur candidature. Les critères d’admissibilité peuvent être consultés au www.OSEntreprendre.quebec.

Une activité de remise de prix pour les lauréats locaux est prévue le 4 avril prochain à la Caisse Desjardins de Granby-Haute-Yamaska.