Huit entrepreneurs représenteront la Haute-Yamaska au gala montérégien du Défi OSEntreprendre.

Défi OSEntreprendre Haute-Yamaska: « De super beaux dossiers »

Huit entreprises représenteront la Haute-Yamaska à la finale régionale du 21e Défi OSEntreprendre. L’équipe d’Entrepreneuriat Haute-Yamaska a couronné ces entreprises dans six catégories différentes.

Le jury a étudié trente dossiers de nouvelles entreprises, soit deux de moins que l’an dernier, année record, avant de déterminer les grands gagnants du volet local. Le nombre de candidatures reçues a permis de récompenser deux entreprises supplémentaires.

« On a vraiment eu de super beaux dossiers, commente Andréanne Daigle, conseillère aux entreprises chez Entrepreneuriat Haute-Yamaska. Au niveau des candidatures, on a reçu trente plans d’affaires. Le jury a délibéré longuement pour déterminer les lauréats. »

Le gala a eu lieu devant une centaine de personnes, jeudi en début de soirée. Les finalistes tenaient également kiosque pour permettre au public de découvrir leur produit ou leur service respectif.

Dans le bioalimentaire, c’est la Urba Ferme qui l’emporte. Il s’agit d’une ferme « de culture aéroponique en démarrage, relate Mme Daigle. C’est de l’agriculture hors-sol en silo. Ça permet d’avoir une rotation et de travailler beaucoup plus en hauteur. Ça permet aussi de réduire la consommation d’énergie et d’avoir un minimum de main-d’œuvre. »

Deux entrepreneurs sont repartis avec les honneurs dans la catégorie Commerce, soit la Ferme des Monts Verts et Orange coco la vie en vrac. Dans le premier cas, l’entreprise maraîchère intensive en petite surface propose des paniers de légumes hebdomadaires en plus de tenir kiosque à la ferme et d’avoir une présence aux marchés publics et dans des commerces locaux. Orange coco la vie en vrac aura pignon sur la rue Empire, là où se trouvait l’ancienne Maison blanche de Granby, et offrira une panoplie de produits en vrac, de tout pour la maison.

En exploitation, transformation et production, celui qui représentera la Haute-Yamaska en Montérégie est Castorea, qui souhaite contrer le manque de main-d’œuvre dans le secteur de l’usinage en opérant deux machines de découpe CNC cinq axes en tout temps.

Pour les innovations technologique et technique, deux entreprises ont été choisies. Quatre candidats avaient posé leur dossier. « Mine de rien, pour cette catégorie, c’est beaucoup, étant donné sa nature, souligne Mme Daigle. Et la qualité des dossiers était impressionnante. »

Espace Abeille cherche à faciliter la pratique de l’apiculture et à sensibiliser les gens à l’importance des abeilles dans l’écosystème. L’entreprise de Granby offre des équipements adaptés pour l’apiculture, comme une housse d’hivernation qui vise à régulariser l’environnement interne des colonies pour éviter leur perte. Cette housse est toujours en développement. Quant au deuxième lauréat, Protection de surtension Armada se spécialise dans les protecteurs de surtensions haut de gamme pour répondre à des problèmes électriques.

Un seul entrepreneur avait déposé sa candidature dans la catégorie services aux entreprises, soit Marc Zaïla — Gestion RH. Une note de minimum 60 % et une approbation unanime du jury étaient nécessaires pour qu’il remporte un prix, ce qui fut le cas. M. Zaïla propose un support en gestion des ressources humaines qui se démarque par l’intervention en situation de crise.

Enfin, le centre de santé holistique familial Atypicoeur est reparti avec la première position pour les services aux individus. Atypicoeur offre différents soins holistiques pour orienter la clientèle vers une santé globale et un équilibre entre la biochimie, le mental et l’émotionnel.

Social.mom (innovations technologique et technique) et Cubrics (Exploitation, transformation et production) ont obtenu un coup de cœur du jury. Ils ne pourront toutefois pas représenter la région au gala régional, qui se tiendra à Saint-Jean-sur-Richelieu le 24 avril.

Plus de 10 000$ en bourses et en services ont été décernés aux nouveaux entrepreneurs lauréats.