Défi des villes intelligentes: Bromont prolonge sa consultation

Dans le but de poser sa candidature pour le Défi des villes intelligentes, Bromont avait initialement prévu de sonder ses citoyens jusqu’au 3 avril. La municipalité a décidé de repousser de 10 jours la date butoir pour permettre aux gens de soumettre leurs idées en ligne via le site de la Ville (bromont.net).

Afin de répondre aux exigences du concours, les élus ont entériné mardi une résolution appuyant la participation de la localité.

Rappelons que le défi, chapeauté par Infrastructure Canada, dispose de trois enveloppes. La première est de 50 millions de dollars et est ouverte à toutes les collectivités, peu importe leur population. Le second volet, qui cible les communautés de 500 000 habitants et moins, comporte deux prix de 10 millions. La dernière subvention peut atteindre cinq millions. Elle sera attribuée à une municipalité regroupant un maximum de 30 000 citoyens.

Jusqu’au 24 avril
Les villes ont jusqu’au 24 avril pour poser leur candidature. La première étape consiste à soumettre un énoncé sous la forme d’une seule phrase pour « orienter la proposition de chaque collectivité ».

« Le Défi veut résoudre des enjeux qui sont importants pour les résidents. Les propositions gagnantes seront celles qui ciblent les résultats les plus convaincants et les plus significatifs et qui se fixeront des jalons mesurables et ambitieux en vue d’atteindre leurs objectifs », peut-on lire sur la plateforme Web dédiée au concours.

Les finalistes seront dévoilés à l’été 2018. Les villes en lice auront jusqu’à l’hiver pour peaufiner leur proposition. Les municipalités retenues recevront une subvention de 250 000 dollars pour compléter cette étape. Un jury indépendant départagera les candidats.

Les lauréats seront annoncés au printemps 2019. Suivra la mise en œuvre des projets.